Pas simple d’imaginer nos prochaines vacances d’été ! Pourtant les professionnels du tourisme le savent bien c’est généralement maintenant que les Français commencent à réfléchir à celles-ci. Mais à cause de la Covid 19 les clients risquent bien de se montrer très prudents avant de choisir.

Avant de réserver lisez bien les conditions générales de vente.
Avant de réserver lisez bien les conditions générales de vente. © Radio France / Philippe Lefebvre

Pas simple d’imaginer nos prochaines vacances d’été ! Pourtant les professionnels du tourisme le savent bien c’est généralement maintenant que les Français commencent à réfléchir à celles-ci et parfois à réserver partant du principe que plus on réserve tôt plus on a de chances de trouver des tarifs intéressants et de faire quelques économies.

Mais avec la menace d’un nouveau confinement et gestion de la crise par le gouvernement qui manque cruellement de lisibilité, force est de reconnaitre que les candidats aux vacances ont du mal à se projeter. Une situation d’autant plus compréhensible que durant le printemps et l’été 2020 nombre d’entre eux ont eu du mal à se faire rembourser leurs séjours, leurs billets d’avions ou leurs locations. 

Certes un système d’avoir a été mis en place notamment pour les clients qui avaient réservé via une agence de voyage mais compte tenu de la situation épidémiologique actuelle, il n'est pas certain que ces clients choisissent de nouveau l’été prochain une destination plus ou moins lointaine. D’autant que pour se faire rembourser intégralement leurs réservations de 2020, ils devront attendre le terme des 18 mois de la procédure, donc pas de remboursement en vue avant la fin de l’été.

Toutes les compagnies aériennes ne font pas preuve de bonne volonté pour rembourser leurs clients.
Toutes les compagnies aériennes ne font pas preuve de bonne volonté pour rembourser leurs clients. © Radio France / Philippe Lefebvre

Pour ce qui est des compagnies aériennes ,la situation n’est pas plus rassurante. Ainsi dans le dernier numéro de Que Choisir, l’UFC indique avoir reçu 21 535 dossiers de litiges portant sur des remboursements de voyages et le site de vente en ligne de billets d’avions Misterfly évoque le chiffre de 57 000 dossiers encore en souffrance. L’entreprise a même dû menacer certaines compagnies de déréférencement si elles ne remboursaient pas dans le meilleurs délais ce fut par exemple le cas de la compagnie nationale russe Aeroflot.

Des candidats aux voyages ont aussi eu de mauvaises surprises pour obtenir gain de cause, certaines compagnies comme Easy Jet ayant mis en place sur leur site internet un véritable labyrinthe rendant très difficile l’accès à la procédure de remboursement. Et d’autre ont fait preuve d’une certaine mauvaise volonté.

En effet bien avant l’été le gouvernement a multiplié les appels aux Français pour qu’ils annulent leurs prochains voyages. Suivant ces recommandations,  les clients ont souvent annulé leurs billets et s’ils ont été rapidement remboursé ils ont eu la désagréable surprise de constater que des compagnies retenaient des frais d’annulations à l’image de Qatar Airways qui faisait remarquer que ces avions assuraient bien les vols et que l’injonction d’un gouvernement n’était pas un motif d’annulation donnant droit au remboursement intégral. 

Certaines destinations pourraient maintenir leurs portes fermées cet été.
Certaines destinations pourraient maintenir leurs portes fermées cet été. © Radio France / Philippe Lefebvre

Enfin surprise également pour les clients des sites de réservations de locations comme airbnb qui n’ont pas forcement été remboursé du montant total de leur réservation car le niveau et les conditions de remboursement sont de la responsabilité directe des propriétaires. Il y a ceux qui remboursent totalement et d’autres pas, mais généralement c’est indiqué sur le site au moment de la réservation.

Alors que faire pour l’été prochain ?

Le conseil numéro un de Raphael Bartlomé juriste à UFC Que choisir c’est de ne pas se précipiter même si l’envie de soleil actuelle est grande, explique-t-il, il faut regarder attentivement les conditions générales de vente.

Pour ce qui est des compagnies aériennes, il faut privilégier les compagnies dont les offres sont les plus claires et notamment en ce qui concerne les conditions d’annulation ou de report sans frais. C'est le cas par exemple d'Air France qui propose remboursement, modification ou annulation sans frais jusqu'au 30 septembre 2021.

Pour les voyages à forfait (billet d’avion + hôtel) là encore il faut bien regarder notamment pour les destinations à l’étranger. Il faut toutefois savoir que les remboursements en intégralité des voyages ne vous seront proposés que si le tour operator annule le séjour ou si les conditions sanitaires ou sécuritaires sur place ne permettent pas le bon déroulement du circuit ou du séjour. Par ailleurs, sachez que dans ces cas, les agences de voyage ont 14 jours pour vous rembourser directement et totalement car depuis fin septembre 2020 ils n’ont plus la possibilité de vous proposer des avoir.

Enfin pour les locations de type Airbnb ou Abritel, il faut bien regarder le site avant de confirmer votre réservation. En effet les plateformes ne gèrent pas directement ces problèmes et n’imposent pas de règles à leurs propriétaires qui peuvent ou non accepter de vous rembourser en cas d’annulation. 

Bref, plus que jamais, il faudra être vigilant en pensant à vos prochaines vacances d’été.

Les adresses utiles :

Programmation musicale
  • RAPHAELLe train du soir (version radio)2020
L'équipe