Dans le top 5 des endroits les plus visités au monde, la tour Eiffel reste pourtant souvent méconnue des français qui ne représentent que 20% des visiteurs. Profitez de la sortie du film Eiffel pour redécouvrir la grande dame de fer.

25 000 visiteurs par jour decouvrent la Tour Eiffel
25 000 visiteurs par jour decouvrent la Tour Eiffel © Radio France / philippe lefebvre

Si la tour Eiffel est le symbole de la capitale à travers le monde au point que l’on peut aujourd’hui en voir des copies à Las Vegas et à Macao, force est de reconnaitre que les français ne sont pas les plus nombreux à avoir fait l’ascension jusqu’au dernier étage à 300 mètres au-dessus de Paris.

Si on regarde en effet les chiffres de la société qui exploite la tour on constate qu’en 2019 dernière année « normale » pour le tourisme, les français ne représentaient que 20% des 25 000 visiteurs quotidiens. En revanche en 2020 40% des visiteurs étaient, covid oblige,  des français et très souvent des parisiens.

dans les entrailles de la tour on découvre la machinerie d'origine digne des romans de Jules Verne
dans les entrailles de la tour on découvre la machinerie d'origine digne des romans de Jules Verne © Radio France / philippe lefebvre

La sortie du film « Eiffel » devrait sans doute inciter plus de français à escalader la dame de fer et sa robe d’acier de 10 100 tonnes. Et l’office du tourisme de Paris en profite aussi depuis peu pour inciter les touristes à découvrir les autres lieux édifiés par ou grâce à Eiffel dans la capitale à travers un petit guide pratique.

Ainsi on découvre que le génial ingénieur a contribué à l’édification des magasins du Printemps ainsi qu’à la Samaritaine, il a aussi construit un pont dans le parc des buttes Chaumont à l’est de la capitale et une passerelle qui permet de relier le bois de Boulogne et le parc de Saint Cloud. Et si l’on découvre qu’Eiffel a mis au point un système de poutres soutenant les anciennes imprimeries de l’éditeur Calman Levy à deux pas de l’opéra (aujourd’hui le restaurant Le Shack) vous serez sans doute plus surpris que c’est lui aussi qui a édifié le « Paradis Latin » célèbre cabaret de la rive gauche ou une soufflerie pour développer l’aéronautique en plein cœur du 16e arrondissement.

au Shack on a préservé toutes les structures mises au point par Eiffel
au Shack on a préservé toutes les structures mises au point par Eiffel © Radio France / philippe lefebvre

Mais en suivant les indications du guide vous pourrez dépasser les limites du périphérique en vous rendant par exemple à Saint Denis pour apercevoir les anciennes usines de l’orfèvre Christofle que le metteur en scène Martin Bourboulon a utilisé pour les scènes du film se déroulant de l’usine Eiffel située à Levallois Perret.

la tombe de Gustave Eiffel à Levallois Perret
la tombe de Gustave Eiffel à Levallois Perret © Radio France / philippe lefebvre

De l’usine originale il ne reste toutefois plus rien dans la commune des hauts de seine mais en vous rendant au cimetière municipal vous ne pourrez pas manquer la Tombe ou Gustave Eiffel est enterré avec son épouse. Aucun signe ne fait référence à la tour ce qui est normal car Madame Eiffel des morte bien avant que son mari se lance dans la construction de la tour. Un chantier pour l’exposition universelle de 1889 long de 2 ans, 2 mois et 5 jours pour marquer à tout jamais le paysage parisien.

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés