Descendre au fond d'un volcan, découvrir des sensations vieilles de 30 000 ans, rencontrer les vignerons qui travaillent la vigne sur les pentes des volcans... Quand l'Auvergne discrète devient l'Auvergne à grand spectacle.

volcan de Lemptegy pour un voyage au centre de la terre
volcan de Lemptegy pour un voyage au centre de la terre © Radio France / philippe lefebvre

On le sait peut, tant les Auvergnats sont des gens discrets, mais la chaîne des Puys et ses 80 volcans en sommeil est un lieu d’exception classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2018. Une bonne raison de profiter de l’été pour redécouvrir cette région qui a 1001 secrets à nous révéler.

Et le périple au pays des volcans doit forcément débuter par le village de Saint-Ours-les-Roches. Le village en lui-même n’a rien d’exceptionnel mais c’est ici que vous trouverez l’un des endroits les plus spectaculaire de la région : le volcan de Lemptegy. Si l’endroit est étonnant, c’est qu’il s’agit d’un volcan qui a été creusé depuis 1946 pour pouvoir exploiter la pierre de lave, la pouzzolane. Mais les carriers ont eu l’intelligence de poursuivre l’extraction de la pierre tout en respectant les parois, les cheminées volcaniques, les bombes et autres coulées de lave, bref tout le patrimoine volcanique. Résultat : en descendant à pied ou en empruntant un petit train électrique jusqu’au fond du cratère, on a l’impression de vivre sa propre version du "voyage au centre de la terre". Mieux contrairement à bien des lieux touristiques où il ne faut toucher à rien, ici on vous invitera à ramasser un petit souvenir : une pierre vieille de plus de 30 000 ans.

descendre au fond d'un volcan à pied ou en petit train pour découvrir un paysage lunaire
descendre au fond d'un volcan à pied ou en petit train pour découvrir un paysage lunaire © Radio France / philippe lefebvre

Enfin, vous pourrez-aussi prendre une machine à remonter le temps pour vivre en 4D ce qui se déroula ici il y a 30 000 ans.  

C’est un des hauts lieux du tourisme local mais qui n’a pas perdu son côté humain, ce qui en fait tout son charme notamment lorsque c’est Philippe Montel, le maitre des lieux qui vous fait partager sa passion pour ce lieu de mémoire géologique.

Ensuite, "en voisin", et en moins de cinq minutes, vous pourrez vous rendre dans le parc à thème de Vulcania. Inspiré par le couple de vulcanologues français Katia et Maurice Krafft. Ici, on y pratique une forme de pédagogie joyeuse en nous expliquant, éruptions, séismes et autres phénomènes naturels en utilisant les technologies du monde des parcs d’attractions. Cette année, le parc va d’ailleurs passer un cap en ouvrant son premier coster. Mais ici, il ne s’agira pas d’un banal grand huit comme on en trouve dans tous les parcs puisque l’attraction a été mise au point avec les équipes scientifiques de Vulcania et permettra aux visiteurs d’en savoir plus sur les séismes. 

(Attention, cet été les pré-réservations sur Internet sont vivement recommandées en raison de la limitation du nombre de visiteurs pour respecter les protocoles sanitaires.)

vulcania pour tout savoir sur le monde des volcans en s'amusant
vulcania pour tout savoir sur le monde des volcans en s'amusant © Radio France / philippe lefebvre

Ensuite, deux autres sites incontournables devront absolument se trouver à votre programme : vous pourrez vous rendre à la grotte de la pierre de Volvic, une ancienne carrière située dans une coulées de lave où vous découvrirez notamment l’histoire quasi-accidentelle de l’eau minérale de Volvic. Enfin incontournable des incontournables : le Puy de Dôme dont l’escalade est possible à pied (1h30 de marche) ou en petit train.

Mais bien entendu une visite ne serait pas complète sans la découverte d’une autre richesse de la région : le vin volcanique. Des vignerons passionnés cultivent leurs vignes sur les pentes des volcans donnant des vins très particuliers Pierre Goigoux est l’un d’eux et c’est dans la fraicheur de sa cave qu’il vous expliquera toutes les subtilités de ses vins.

pierre gougoix cultive ses vignes sur les pentes des volcans
pierre gougoix cultive ses vignes sur les pentes des volcans © Radio France / philippe lefebvre

Enfin petit détail : les experts nous expliquent que les volcans d’auvergne sont visiblement en sommeil mais dans les tréfonds de la terre, l’activité volcanique est encore bien présente. "Les volcans pourraient bien se réveiller un jour", explique Philippe Montel, le propriétaire du volcan de Lemptegy, mais reste à savoir quand…

Mes adresses utiles :

Attention durant l'été et pour respecter les protocoles sanitaires, il n'est pas impossible que certains sites vous proposent exclusivement d'acheter vos billets sur Internet 

Programmation musicale
L'équipe