OUvrons nos vieilles (petites ou grandes) bouteilles

Si vous avez, ne serait-ce, que quelques bouteilles en cave, vous possédez surement une poignée de vieux flacons oubliés dans un carton ou au fond d’un casier poussiéreux. Cadeaux, souvenirs de vacances, d’événements heureux (un reliquat du vin de votre mariage…), ces bouteilles n’ont souvent pas plus de valeur qu’une valeur sentimentale. Vous les pensez hors d’usage ? Ces temps de confinement offrent le temps de redécouvrir leur goût, le goût du vieux vin. Mais d’abord comment les servir et qu’attendre du goût d’un vieux rouge ou blanc ? 

MES COUPS DE CŒUR : deux Bordeaux qui donnent soif d’espérance

Statistiquement les français conservent en premier lieu en cave des rouges de Bordeaux dont la capacité de garde n’est plus à démontrer. J’ai ouvert deux bordeaux de ma cave. Deux expressions distinctes des terroirs bordelais, issues de deux écoles, classique et progressiste, deux vins jamais caricaturaux, à prix sage dans leur catégorie, qui permettent aussi de donner des pistes dans la relance économique des vignobles girondins.

Château Haut-Marbuzet Saint-Estèphe 2007

Henri Duboscq & Fils, 7 Rue Mac Carthy, 33180 Saint-Estèphe,

Tél. : 05 56 59 30 54 - larobefendue 

Clos Puy Arnaud Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Les Ormeaux 2014

Thierry Valette, 7, Puy Arnaud 33350 Belves de Castillon, tél 05 57 47 90 33 – clospuyarnaud -

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.