"Hydromel, extra-brut, aux fleurs de litchi", voici comment, au 21ème siècle, se raconte cette boisson dont la mémoire s’est accrochée au calendrier à partir de -7000 ans.

Le miel
Le miel © Getty

Si nombre d’hydromels continuent de s’appuyer sur l’imaginaire celte, en version bretonnante et sucrée, le paysage des hydromels et des melomels s’est enrichi de secs, demi-secs, effervescents, aromatisés conditionnés en bouteilles traditionnelles autant qu’en bouteilles de 33 centilitres pour coloniser les terrasses urbaines.

« De l’eau, des levures, du miel ». Cette recette ancestrale ne pourrait prendre vie sans le travail en amont des abeilles, infatigables sourceuses de bienfaits naturels et maillon essentiel du patrimoine végétal. Auxiliaires attentifs, apicultrices et apiculteurs se muent en hydromelliers contemporains qui, à travers toute la France, perpétue la tradition autant qu’ils réinventent le vin d’abeilles en boisson à (mille) facettes.

Livre :  « L'hydromel », par Fabien Kaczmarek  -Parution 18-01-2021b- Éditeur : Eivlys  - 252 pages - 36,00 €

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.