La Sardaigne est une terre de vignes. Antoine Gerbelle nous la présente à travers trois crus

Jerzu, Province d'Ogliastra, Sardaigne
Jerzu, Province d'Ogliastra, Sardaigne © Getty

TenuttaDettori

Rouge cuvée Tuderi 2011

Un rouge saisissant et digeste qui vous enveloppe sans vous étreindre. Un domaine exemplaire sur l'île par sa culture proche de la nature organiser par Alessandro Dettori. Teneur en alcool : 14,5%.

env. 30 € chez RAP à Paris

Azienda Agricola Pusole

Rouge Cannonau di Sardegna 2015

La famille Pusole est située sur la rive est du centre de Sardaigne, dans la région d'Ogliastra. Les frères et sœurs Loredana, Lorenzo et Roberto ne cultivent que Cannonau, la variété traditionnelle de la région. Ils croient aux méthodes traditionnelles et naturelles d'agriculture, sans utilisation d'herbicides et de pesticides, sans irrigation et sans utilisation de produits chimiques. Comme Cannonau est une variété de raisin assez vigoureuse, Pusole offre une expression musclé, généreuse, imposante du cannonau. Teneur en alcool : 15%.

Env. 20 € chez les cavistes

Batista Columbu - Malvasia di Bosa

Blanc cuvée Riserva 2011

Un des vins les plus rares de l'île. Son auteur, Batista Columbu fût éducateur scolaire avant de se consacrer à une viticulture bio exigeante dès les années 50.Cette cuvée est un monstre de finesse et d'originalité avec ses notes oxydatives qui évoquent bien sûr les vins jaune du Jura. Mais avec une classe et une élégance en bouche incroyable, perchée sur des talons d’amande grillées. On le croit sucré, il est en réalité sec et long; long en bouche comme une nuit polaire. Le parfait amant des fromages bleus de brebis. Teneur en alcool : 16-17%.

Env. 37 € la bouteille de 50 cl.

L'équipe
  • Antoine GerbelleJournaliste expert en vins à L’Obs, chroniqueur dans « On va déguster » de François-Régis Gaudry
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.