Malik Djoudi, rencontré au Studio des Variétés à Paris où il partage une cabine avec un autre musicien, m’a fait écouter quelques pistes comme une reprise de « Drunk In Love » de Beyoncé à laquelle il travaille – et c’est franchement très bien.

Pour Interférences Malik Djoudi a choisi 10 titres qui comptent pour lui...

  • Kokoroko  « Abusey Jonction »

Ca c’est souvent quand on prend le camion pour partir en concert. Boum c’est parti. J’ai découvert ce morceau dans une compilation de jazz anglais (sortie chez Brownswood, le label de Gilles Peterson) et j’ai dit « mais c’est quoi ca ? » Magnifique. Et puis ce qui est touchant c’est qu’il y a plein de femmes là-dedans. Je trouve ca très féminin, ca me donne des frissons »

  • Gainsbourg  « Ces petits riens » 

« Mes parents écoutaient beacoup Gainsbourg. Ce qui est incroyable chez lui c’est qu’il s’est baladé dans tous les styles, pas à la perfection mais merveilleusement bien. Il est toujours là, c’est assez inexplicable, c’est magique Gainsbourg. 

  • James Blake « Retrograde »

« Quelle voix de malade ! On voit tout de suite qu’il vient du jazz. Il connait très bien la musique, ca se sent. Mais lui cela ne l’empêche pas de faire des choses simples come de la pop. Blake c’est une révélation, quelqu’un qui m’inspire »

  • Sébastien Tellier « L’amour et la violence »

« C’est une de ses plus belles chansons. Y’a peu de mots, c’est une ritournelle qui avance « Dis-moi ce que tu penses, de ma vie, de mon adolescence » c’est beau quand même c’est joli… Magnifique »

  • Connan Mockassin  « Forever Dolphin love »

«Je me souviens j’étais dans le jardin d’un ami, j’entends cette intro et je me dit « Waou, c’est quoi ca ? c’etst hindou ? il y a du gamelan… Et puis le déroulé, la structure, l’arrivée des guitares psyché avec la voix du mec… mais c’est quoi ce groupe ! Connan Mockasin grande révélation. C’est mon Top 4. Cette recherche de la tourne parfaite.. ils sont allé chercher des trucs dans la musique psyché des années 70 mais y’a rien qui ressemble aujourd’hui à Connan Mockasin »

  • King Krule  « Out getting ribs »

« Je me souviens  précisément du moment où je l’ai entendu pour la première fois. Un pote m’envoie ca sur Messenger. On parle beaucoup de chair de poule mais je l’ai encore quand je l’écoute là. J’en ai les larmes aux yeux. Peu de gens peuvent faire ça juste avec une guitare et la voix. Pour moi King Krule c’est un des derniers crooners, j’adore »

  • Barbara  « Dis quand reviendras tu »
  • Bob Marley  « 3 little birds »
  • Carmen  « L’amour est un oiseau rebelle »
  • Khruangbin  « White gloves »
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.