Hier, au parc, un enfant minuscule est venu troubler la tranquillité d'Agnès Hurstel et de son fils... Elle nous raconte sa réaction...

Bonjour les amis ! Comment ça va ? Moi super. 

Bon, juste hier, j’ai déconné. J’me suis battue. Voilà, j’étais au parc tranquille au soleil sur un banc, pendant que mon enfant léchait sa chaussure qui avait elle-même léché du sable qui avait lui-même léché du Covid qui avait lui-même léché du pangolin au canard laqué. 

Bref, tout allait bien en 2021. 

Je lisais "l'Equipe" figurez-vous, parce que j’avais prévu de vous écrire une chronique sur les 156 cas Covid de l’équipe du Quinze de France. Et du coup l’annulation du match hier après midi, et du coup la dépression des hommes de ma famille, je vous ai déjà dit qu’on venait de Toulouse ? Michalak chez nous c’est un athlète, pas un mec qui fourre des éclairs. 

Tout allait bien, jusqu’à ce qu’une toute petite voix inconnue vienne me dire en chouinant : "Madame, il peut pas rester là il nous dérange avec mes copains". 

Donc LUI c’est mon fils, qui courait gentiment après les pigeons en disant "Miaou miaou", il confond, ça va passer, c’est un poète. J’ai regardé la voix. C’était un enfant minuscule. Un tout petit blond, de 3 ans environ, avec des toutes petites Vans kaki, une petite veste à carreaux, un tout petit regard torve, et la main molle sur sa petite pelle verte. 

J’ai détesté cet enfant. 

Écoute je l’ai vu, j’me suis dit : lui, c’est un futur barista raté. J’peux pas expliquer, j’en suis sûre, flash voyance, dans 20 ans il ouvre un lieu dans le 11ème pour faire des cafés au jus de betterave et vendre trois pauvres skates dédicacés par les Daft Punk, et 8 mois plus tard quitté par sa meuf, interdit bancaire, il dort sous un pont avec sa Delonghi qui moud le grain. Denis lavant du café filtre. 

Mais pour l’instant il n'en est pas là, il croit encore qu’il est un Dieu du square et que sa mère le préfère à sa soeur, la vie ne lui a pas encore roulé dessus. 

J’arrive. 

Je le regarde, je lui souri et je lui dit : "Mon fils te dérange ? Ben il n'y a pas de problème, va plus loin, bouge." Grand sourire faux-cul, adulte. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.