Agnès Hurstel nous le dit : les suprémacistes du Capitole, ce n’est rien à côté des suprémacistes de la Galette !

Bon alors cette semaine que s’est il passé sur terre ? Pas grand chose, franchement. 

Ca va le monde est calme. Dieu a écouté nos prières Instagram : Tac on a changé d’année. Tout va mieux. 

Non pardon, à part un énorme événement bien sûr, qui nous a tous choqués, qui nous a fait arrêter tout le reste, un événement qui questionne je dirais, jusqu’au plus profond, le socle de nos valeurs fondamentales, qui interroge la démocratie, notre âme, notre violence originelle.

Je parle bien sûr de l'Epiphanie. LA GALETTE DES ROIS. Qui comme chaque année en Janvier, vient nous pomper l’air, de plus en plus longtemps dans vos boulangeries, avec de plus en plus de queue, de plus en plus de choix, de plus en plus de galères. De plus en plus de copains qui organisent le weekend, des TASTING où les copains deviennent fous….

Viens on fait la galette vers 16h00 avec les enfants, il y aura aussi ma soeur et machinette, viens c’est sympa. "On fait la galette". "On fait la galette". Ca n’est pas français. Je veux bien qu’on réinvente la syntaxe, mais faisons-le avec brio, à la PNL : "Sur ton coeur, j’ fais trou de boulette". Pas "on fait la galette". Non. On fait le mort. On fait la fête. On fait caca. On ne fait pas LA GALETTE. Ou alors, si on fait la galette, on fait tous ça : (imitation galette). Oui voilà, je viens d’imiter une galette. J’ai fait la classe libre des Cours Florent moi messieurs dames. Non c’est pas vrai j’ai jamais été prise.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Contact
Thèmes associés