Si les boomers politiques méprisants se mettent à faire du stand up, Agnès Hurstel se demande ce que vont devenir les vrais humoristes...

Nagui : ça va Agnès ?   

Mais non ca va extrêmement mal Nagui ! Ségolène Royal se lance dans le stand up. Mais si, si, je vous jure.    Alors pour l’instant Ségo teste ses vannes à la radio, c’est son petit comedy club à elle. Elle fait des 5 minutes, elle joue ce qu’elle a écrit le matin-même dans le métro, parfois elle improvise, comme la semaine dernière sur Sud Radio. Le journaliste lui parle d’un prochain Beauveau de la sécurité, et que balance-t-elle comme punchline, telle une Louis CK de la Bravitude, la masturbation en public en moins ?  

Et là, c’est le bide. Patrick. Seul face à elle qui ne sait pas s’il doit rire ou pleurer. Il fait oui oui oui oui oui. Elle nous a fait le jeu de mot à la papa. Le beau veau. Et elle répète. Au cas où qu’on aurait pas capté. Aïe Aïe. Aïe. Apparemment, dès que les salles réouvrent, en 2032, elle fait l’Olympia. Offrez des places à vos proches pour les fêtes, c’est vraiment mieux qu’une cloche à fromage. 

Bon, sans déconner, déjà que le monde part en sucette, si en plus les boomers politiques méprisants nous prennent nos places dans les comedy clubs qu’est ce qu’on va devenir ? 

Moi je viens pas prendre la place des politiques en politique !  Alors que j’en ai hein, des idées pour la ville de Paris par exemple. Les pistes cyclables seraient plus larges que les couloirs de bus. Tous les immeubles vides deviennent des logements gratuits.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Contact
Thèmes associés