Qu'est-ce-que le "Negging" ? Quelques explications d'Agnès Hurstel.

Mes amis, ce matin je voudrais vous parler de NEGGING. A ne pas confondre bien sûr Morgane avec le LEGGING. Qui peut être tout aussi démoniaque, s’il est trop moulant et anatomique. 

Le Negging c’est une façon subtilement déstabilisante de s’adresser à l’autre en alternant : une caresse, une claque. Et on le vit tous régulièrement mais sans s’en rendre forcément compte. Un compliment, une agression. 

C’est bon tu sais plus où t’es ? Et ben c’est bon, je te domine. Je te mets en valeur, je te dévalorise. 

Hop : - T’as maigri, non mais ca te va bien hein. 

- C’est hyper joli ta coupe, moi j’aurais pas osé mais. Tu sens les modulations dans la voix. 

Tout est dans le sourire, le ton, le petit rire en souffle de fin. 

- Ah tu chantes maintenant, putain c’est courageux hein, y a peu de gens qui y arrivent. 

- Dis donc t’es sexy hein. Dois-je dire merci ou partir en courant ? Dois-je sourire ou pleurer ? 

Je ne sais plus, je suis perdue. Je me sens nulle. Je me sens nulle de me sentir nulle Je me sens nulle de me sentir nulle d’avoir sourit bêtement, mais je suis trop polie pour créer du conflit. Je me coupable de me sentir nulle et de ne pas avoir fait preuve de plus d’audace face à sa punchline de male non woke. 

Je veux aller me coucher ! Est-ce que la solution c’est les femmes ? Non parce que j’aime trop la teub. Qu’est-ce que je vais devenir ? Je suis une merde ! 

Bref, le NEGGING, à ne pas confondre avec le NAGGING qui sont les blagues pourries de Nagui. Le NEGGING c’est une technique terrible pour diriger ses équipes tel un manager malsain, ou bien, évidemment, pour flirter, de la pire des manières. C’est de la manipulation. C’est le monde d’avant. Il faut que cela cesse. 

Et ce week-end j’allais super bien. J’étais à un festival de cinéma, j’ai vu des films super et des films qui m’ont mise en colère, je me suis fait des copines, je me suis baignée, j’ai chanté ivre, une vie de rêve, j’étais comme une enfant joyeuse. Et puis j’ai croisé un gars, plus âgé, que je connais à peine avec qui j’ai bossé. Il a posé sa main sur mon épaule, il m’a souri et en une phrase il m’a "neggé" la gueule et m’a envoyée au 36ème dessous. 

- Il m’a dit : c’est super le film que t’as fait là ! Ma pote m’a dit que le film était pas ouf mais c’est super pour toi dis donc ! Je suis sûr que t’es super dedans ! Et je ne savais plus si je devais dire merci ou lui enfoncer mon double doigt d’honneur dans la pomme d’adam. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Contact
Thèmes associés