Je ne sais pas ce que mon Big Data essaye de me faire passer comme message, mais en ce moment Facebook ne me propose que deux genres d’articles à lire : sexe OU croisières touristiques.

Moi même je ne comprends pas ce grand écart cérébral. 

Seul notre inconscient comprend nos algorithmes bien sûr. 

Peut être qu’au fond tout au fond, mon fantasme c’est simplement de faire l’amour en mer. 

Comme Shakira dans la pub Costa croisières. 

Ce weekend par exemple en déroulant mon fil d'actualité (ou en scrollant sur mon feed comme disent les vieux) j’avais en premier : “Accidents et fiascos : les malheurs du pénis 2018” puis: “Quand la gastro s'invite sur le bateau, la croisière tombe à l'eau !"

Et ben j’ai appris plein de choses ! 

Déjà qu’il existe un homme qui cette année a eu l’idée de découper des piments puis de se toucher le zizi en allant aux toilettes. Oui là je dis zizi parce que j’ai mal pour lui. Un génie ? Sans doute. Surtout quand il décide de s’appliquer de la javel pour ôter le piment... 

J’ai surtout appris qu’il y a plein gens qui font leur lune de miel sur des paquebots à 6000 personnes. 6000 personnes sur le bateau, pas dans la lune de miel... Sinon ça s’appelle … un gang bang ! 

Et pas besoin d’aller aux caraïbes y en a de formidables dans le Loire et Cher askip. 

Sauf que donc là tout le monde à chopé la gastro. 475 personnes ont dû rester en quarantaine dans leur cabine comme des lions en cage, interdiction de quitter le navire, vomi, diarrhée, lune de miel totalement ratée. 

William Gleed était à bord avec sa jeune épouse, il dit : « C’était censé être notre lune de miel, ça a viré à l’enfer sur terre, j’ai failli me jeter par dessus bord, alors que moi à la base je ne voulais même pas me marier !». 

Comme quoi rester sur la terre ferme et ne pas pimenter son couple, c’est plus safe. 

En tout cas hier j’ai trouvé ce que je faisais cet été. Dans Cnews, un article génial : “ILS ORGANISENT UN VOYAGE EN BATEAU POUR PROUVER QUE LA TERRE EST PLATE” Déjà j’ai appris qu’1 français sur 6 était platiste…. 1,2,3,4,5,6 ! Vous monsieur, j’en étais sûre !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.