Agnès a été très marquée par le dernier vendredi qu'elle a vécu, elle remonte le temps pour nous en faire le récit

J’aimerais revenir sur ce dernier vendredi, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup, c’était un vendredi 13.

Jour de chance pour certains, de malheur pour d’autres.

Y a même un nom pour cette peur : Ca s’appelle la PARASKEVI-DEKATRIA-PHOBIE

A tes souhaits...

« Paraskevi » en grec, le cinquième jour de la semaine, le vendredi

« Dékatria » signifie « 13 »

« Phobie » la « peur »

Vendredi dernier beaucoup beaucoup beaucoup d’infos et de news hot à traiter pour nos cerveaux.

À 6h59 démarrait un mouvement de grève exceptionnel de la RATP.

Permettant ainsi au cours de la journée à l’entreprise UBER de multiplier ses

tarifs par 60. Ce qui n’arrive jamais ! Sauf en fashion week / et le samedi soir /

et le mardi mercredi jeudi vendredi aux heures de pointe.

A 7h00 Sabrina 36 ans partait de chez elle avec une gourde et des chaussures de marche pour se rendre à son travail, à 2h à pieds pile selon

google map.

A 7h01 Laurence Bloch se réveillait déjà coiffée propre et rousse, dans son

bureau de la maison de la radio , ayant préféré y dormir et ne pas souffrir du

manque de métro et de la proximité des corps humains sur les rames

bondées.

A 7h03, elle se brossait les dents aux toilettes du 6ème étage, se faisant un

clin d’œil dans le miroir tellement sa journée commençait bien.

A 8h44 Patrick et Isa Balkany tentaient leur chance à Euromillions, au PMU en

or massif situé en face de leur mairie de Levallois Perret.

A 9H36 : un chat noir traversait la rue devant moi et se faisait renverser par un

couple adolescents abrutis à deux sur une trottinette électrique.

J’aurais préféré que les adolescents meurent, mais ca j’ai pas trop le droit de

le dire.

A 10H05 : Patrick et Isa Balkany entraient au tribunal. Passant, sans s’en

rendre compte, sous un échelle laissée ouverte, devant la porte des toilettes

du deuxième étage.

A 10H22 Sabrina arrivait enfin à son travail, deux énormes taches de transpiration sur sa blouse fushia, en retard à sa réunion clients. Maudissant son itinéraire googlemap qui lui promettait 2h et non pas 3h22. Mais en fait

elle avait mal vu, elle avait suivi l’itinéraire vélo, comme on le fait tous parfois

parce qu’on est myope ou débile, parfois les deux. Je sais de quoi je parle.

La suite  à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.