Ce matin, Agnès nous parle de l'ASMR... une chronique à écouter donc !

Bonjour je m’appelle Agnès vous êtes sur France Inter et voici quelques minutes d’ASMR très namasté.

Mettez vos casques, montez le volume, allongez-vous au volant de votre voiture, fermez la porte de votre bureau mettez-vous à l’aise, fermez les yeux et laissez-vous bercer.

[BRUITS]

Ceci n’est pas une Grève France Inter. Ceci n’est pas un long temps de respiration voire d’incompréhension de l’invité de Boomerang qui n’aurait pas compris une question un peu trop intelligente d’Augustin Trapenard, et serait bloqué depuis maintenant 2h dans le studio, interloqué, perdu, démuni face au journaliste normalien. Ce n’est pas non plus Nagui qui aurait perdu ses fiches. C’est moi qui vous accompagne dans votre matinée pour vous détendre, vous faire du bien. Ou vous crispez terriblement.

[BRUITS]

L’ASMR pour ceux qui vivraient sur une planète sans fibre, c’est une nouvelle méditation. « Autonomy sensory méridian response » ce qui veut dire petits picotements et frissons que vous commencez à avoir sur le haut du crâne. Ça vous endort ?

Des vidéos qui font des millions de vues sur youtube. Pendant des heures ils parlent à voix basse et font des bruits de scotch.

[BRUITS]

L’ASMR ça ne sent peut être pas ce matin car je suis enrhumée et que donc tous les bruits sont dégueulasses. Mais l’ASMR est un peu un nouveau genre de porno. Des jeunes femmes maquillées bruishinguées avec souvent des french manucure douteuses, parlent face cam dans 3 très gros micros, la bouche collée dessus, et susurrent en regardant la caméra des choses à voix basse tout en faisant des petits bruits ou caresse au micro. La Chine a d’ailleurs interdit les videos d’ASMR. Et comme c’est la fin de l’année, je sais qu’il y a des tensions non réglées entre collègues. Des envies pressantes. Des regrets accumulés.

Les gens sont un peu tendus : est-ce que je loue la maison avec les copains dans le Pays Basque ou est-ce que je quitte tout et j’assume enfin ma bi-curiosité.

Et bien je vais en profiter pour faire un petit bilan de l’année, puisque personne ne m’entend.

Et vous révéler un immense secret que je porte depuis quelques semaines et qui me pèse. Vous savez que France Inter dit non au plastique.

Nous avons des carafes d’eau dans le studio. Vous les voyez, vous les entendez : BRUITS. ET BIEN VOUS SAVEZ AVEC QUOI ON LES REMPLIT ? AVEC DES BOUTEILLES D’EAU EN PLASTIQUES !!!!!

Et bien moi ça me crispe. Ça me tend. Ça me met en colère…. COMME L’ASMR ET TOUTE AUTRE FORME DE RELAXATION ET DE MÉDITATION. ET C’EST COMME LE YOGA, VOILA JE LE DIS, JE FAIS DU YOGA DEPUIS 8 ANS, JE DETESTE CA. CA ME TEND, CA ME STRESSE, CA ME CRISPE.

BONNE SEMAINE !

[BRUITS]

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.