Agnès a fait un voyage en avion et elle a passé tout le voyage à pleurer...

Qui ici a peur en avion ? Les autres je ne vous comprends pas. 

J’envie votre crédulité hein… C’est merveilleux d’aborder le monde aussi naïvement. Mais je ne vous comprends pas. 

Je pense que c’est un signe de santé mentale que d’avoir peur en avion. C’est un amoureux qui m’a refilé cette peur, comme on se filerait une discrète MST. 

On s’aime, on se caresse, puis on se blesse, on se sépare mais c’est trop tard le poison s’est distillé, les choses sont bouchées, la peur est installée. 

Maintenant c’est moi qui pleure comme un bébé à la moindre turbulence. Et ma peur grandit avec les années. Ma théorie c’est que plus le climat se réchauffe, plus les hublots vont exploser, plus on va mourir écrabouillés. C’est le sens de l’histoire. 

D’ailleurs y en a de plus en plus, Ethiopian / Turquie NY / boeing pourris... Et je n’ai aucune confiance dans les constructeurs AIRBUS, il sont à Blagnac, peinards, à fumer de la saucisse (j’ai le droit je viens de Toulouse, y a toute ma famille là bas, je suis Toulouse)...

Bref il faut que quelqu’un les prévienne. Est ce qu’ils savent que le monde part à vau l’eau et qu’il fait faire des matériaux nouveaux ? 

J’ai peur aussi des bruits. Tous les bruits. Les bip, les moteurs. Les ronflements de gars à côté. J’ai peur des gens qui ne mettent pas leur tel en mode avion, et que ça interfèrent avec la tour de controle. 

J’ai peur qu’un oiseau se prenne les plumes dans nos ailes... 

J’ai peur que mes voisins me volent les deux accoudoirs. 

J’ai peur que le pilote vienne de se séparer, qu’il ait vu juste avant de décoller, une sale photo de sa femme sur instagram avec son pote Luc, et que ça le foute en l’air le pilote. 

J’aimerais que tous les pilotes aient une vie intime épanouissante et sans turbulences. 

Y a quelques semaines, je suis rentrée seule d’un voyage de travail (je pensais pas dire cette phrase un jour, vraiment une phrase de connasse : voyage de travail, non pas pour le plaisir non) y a eu des turbulences pendant littéralement 2h20. 

J’ai jamais autant pleuré de ma vie. Je ne me cachais même pas, je pleurais. 

Y avait que des rabbins autour de moi, peut être je dois préciser que c’était un vol Tel Aviv-Paris sur EL Al Airlines... Bon ben y a pas un rabbin qui m’a apporté de l’amour ou de la tahina ou une berceuse en yiddish, que dalle. 

Ils avaient aussi peur que moi les gadjos, ils priaient. Moi je sais pas comment on fait. Donc je pleurais. Et sur El Al Airlines whatsapp fonctionne, je sais pas pourquoi y a du wifi que sur whatsapp. 

Donc j’ai écrit à mon mec, je lui ai dit "BB Je vais crever !" Il m’a renvoyé un gif de petit chat avec une petit kippa et une petite moustache, qui dansait la samba trop content… 

J’ai écrit à ma mère : "BB je vais crever !" Elle m’a répondu : "Ma chérie, j’espère que tu es jolie sur ta photo de passeport car ce sera celle là qu’il mettront sur l'hôtel de ville en souvenir de toi si l’avion se crash. Souviens toi de Florence Aubenas..." Ah bah on a les proches qu’on mérite.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.