Agnès est soulagée d’être rentrée !

Ahhhhhhhh….. Attends je kiffe. 

Pfiouuuuu qu’est ce que je suis soulagée d’être rentrée ! 

Je vais enfin pouvoir me reposer. Les vacances c’est éreintant. La rentrée c’est enfin le calme. 

Là je suis avec vous je suis bien. Je suis tranquille. Je vous regarde vivre. Je n’ai pas à m’occuper de vous. Je n’ai pas a essuyé la bave qui coule sur ton menton Daniel, tu n’es pas mon fils. J’ai pas à changer ta couche Nagui, tu n’es pas mon mec. C’est cool !

Je suis arrivée à Paris dimanche, je suis allée boire un verre avec mon mec et mon fils en bas de chez nous. 

Une femme est passée, et elle nous a dit en souriant : je vais voler votre fils, je suis pédophile. On a ri attendris. 

C’est bon je suis bien rentrée à Paris. La vie peut redémarrer, je suis en sécurité ! Le mois d’août c’est le chaos. Burn out. 

J’allais dans la mer pour crier sous l’eau et faire pipi tranquille. Y avait club du phare à 10h pour les enfants de ma sœur. Mais surf à 14h pour les deux grands de mon frère, et tennis à 16h pour la fille de ma belle sœur (donc de mon frère, je sais plus). Du coup les petits faisaient la sieste quand les grand déjeunaient avant le départ en vélo pour la plage, écran total et t-shirt anti-UV on se depecheeeee !!!! 

DONC nous ça nous laissait de 15h12 à 15H30 pour déjeuner entre adultes, sauf que le préposé au barbec a pris une insolation le deuxième jour en faisant un footing pour la première fois de sa vie à 43 ans parce que la femme de mon beau frère, du coup ma sœur, enfin ma demi-soeur enfin je sais plus, lui avait dit la veille, en plein times-up qu’on comprenait pas qui il mimait tellement il avait grossi pendant le confinement. Du coup il s’est vexé, il a arrêté de jouer. 

C’est con parce qu’ il y mettait tellement de cœur à nous mimer Angela Merkel, en faisant des minis saluts nazis, je me régalais ! J’allais enfin passer de bonnes vacances. Mais non, parce qu’il s’est donc mis en tête de perdre ses poignets d’amour, donc footing dès le lendemain sur la plage surveillée, mais en tong, sans écran total, et à midi ce con. Du coup insolation. Du coup au lit. Du coup pas de barbec pour nous. Et moi si j’ai pas une ou deux saucisses avec un verre de rosé, je suis pas bien d’accord. Toute l’année je me farcis de fruits et légumes bio et de saison. L’été j’abdique et ça me fait du biennnn qu’est ce que tu vas faire Naguiiiii.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.