Agnès a déjà tout prévu pour le 11 mai...

Je voulais m’excuser auprès de la direction, le mardi 12 mai au matin, je ne pourrai pas faire ma chronique. 

Laurence,  je préfère vous prévenir dès maintenant, et nous éviter à tous une indécente Beigbedade. 

Voilà le 11 mai c’est de le déconfifi, ET MOI JE NE ME COUCHE PAS. Et comme contrairement à Frédéric B, je ne me trouve pas géniale, quand je sors ivre de discothèque hé bien je m’abstiens et vous épargne.

Parce que je ne sais pas vous, mais moi le 11 Mai je pète un câble !

Vous avez regardé Unorthodox ? La série Netflix sur une jeune femme qui se fait raser le crâne par des psychos en rouflaquettes, et qui fuit cette communauté loubavitch pour aller vivre libre en Allemagne ou elle se tape un beau gosse abercrombie fan de musique classique. 

Ben le 11 Mai, moi aussi je plaque tout et je me casse en Allemagne. Mais pas pour du violoncelle, nan, je pars danser au Berghain. Sur de la grosse techno. Sous Kétamine. A poil. OUAISSSSS !

Bon sauf que contrairement à l'héroïne de Unorthodox, je vais pas me faire tondre. Toute façon mon coiffeur n’a plus de place avant juillet tellement il a été obligé de prioriser les clientes, comme à l’hôpital. Qui a le droit de vivre ? Qui a le droit de se faire faire les racines ?! Toi, toi, non pas toi Daniel c’est plus des racines, c’est ta vraie couleur, ah non t’as plus de cheveux. 

Bref si vous voulez venir avec moi écrivez moi qu’on forme un petit groupe de dépravés. Mais dépêchez-vous, c’est pas souvent que vous me verrez organiser un convoi pour aller en train en Allemagne. 

Marina Rollman part déjà avec moi. Lauraine, Cloe Anna, Leila peut venir aussi, on trouvera bien une sage-femme bavaroise aux mains propres pour t’accoucher sur la piste de danse. Ein gel hydroalcoliqueuhhhhh ! 

Mais évidemment je rigole, tout ceci est un rêve un petit fantasme inavouable. Le 11 y a pas grand-chose qui va changer, on ne va aller danser sur Dalida comme tous ces boloss à Montmartre. Puis toute façon j’ai pas de nounou.

J’attends avec impatience l’allocution de doudou philippe cet aprèm à l’assemblée. Je crois bien qu’il va dire test pour tout le monde, s’il pouvait également prescrire à toutes les populations à risque le test de chlamydiae, ben là on sortira tous grandi de cette crise.

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.