Alexis Le Rossigol, nouveau chroniqueur de la bande, revient avec sa drôle d'humeur !

Bonjour Nagui, bonjour à tous,

Alors pour commencer je voulais vous remercier pour l’accueil que vous m’avez réservé la semaine dernière, particulièrement vous Nagui, parce que vraiment, vous m’avez mis dans les meilleures dispositions pour ma première. 

Dès ma présentation vous avez fait preuve d’une grande délicatesse à mon égard : « Alexis, un petit nouveau qui ne va rester qu’un jour ». Une minute plus tard, vous m’avez exprimé vos premiers encouragements : « Alexis si tu veux exister dans cette bande il va falloir que tu t’exprimes ». Ensuite vous avez carrément utilisé le verbe aimer en parlant de moi : « oui mais Alexis je ne l’aime pas ». J’avoue que je ne m’y attendais pas, j’ai failli vous dire « vous êtes sérieux là ? ». Paraît que c’est l’expression du moment… 

Enfin, pendant ma chronique vous m’avez gentiment aidé à gérer mon temps : « on va se dépêcher quand même un petit peu Alexis ».

Moi je m’attendais à un petit bizutage, à un petit chatbite radiophonique mais non, ce ne furent que respect et bienveillance à mon endroit ! Ça fait vieux con de dire à mon endroit mais j’aime bien. 

Alors pour cette deuxième chronique j’ai voulu m’intéresser aux invités. Mais malheureusement, hier soir, au moment de commencer à écrire, je me suis rendu compte que j’avais oublié de demander le nom des invités. C’est balaud hein… Donc j’ai envoyé un SMS au rédacteur en chef de l’émission qui m’a répondu « Les invités sont Fanny Cottençon et Francis H. Bonne soirée ». 

Généralement quand quelqu’un te dit « bonne soirée» dans sa réponse, ça veut dire deux choses : qu’il est pas 10h du matin et que tu le déranges. Mais j’avais quand même un petit doute, du coup j’ai envoyé un deuxième message : « Excuse-moi, Francis H... c’est Francis Heaulme ? »

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.