Je suis content parce qu’aujourd’hui j’ai trouvé un bon sujet !

Ça parle de femmes, de beauté et de racisme, c’était pas facile à traiter, à un moment je me suis même contredit, j’étais là “Mais comment tu peux écrire un truc pareil ? Calme-toi, après je vais relire…” mais en fin de compte, j’ai pris du plaisir !

Je sais pas si vous êtes au courant mais la semaine dernière c’était l’élection de Miss Algérie en Algérie. 

Oui, en général la Miss porte le nom de son pays, c’est comme ça, c’est une convention - et comme personne n’a lancé de cagnotte leetchi pour s’y opposer, bah ça continue… C’est comme les capitales d’Amérique latine qui portent le même nom que leur pays, c’est comme ça… 

Je vous parle de Miss Algérie parce que c’est parti en cacahuètes sur les réseaux sociaux. 

Souvent pendant les élections de Miss on a droit à des blagues sur le QI des filles, parce que certains ont du mal à comprendre qu’une fille puisse à la fois être belle ET intelligente.

Pourtant on peut avoir les deux ! Si, si, ça parait injuste quand t’as ni l’un ni l’autre mais c’est vrai ! 

Cette fois-ci, ce n’est pas le QI des filles qui a été critiqué mais la couleur de peau de la gagnante. 

Sur Twitter et Facebook, des dizaines d’internautes ont écrit que Khadidja Benhamou était trop noire pour avoir été élue Miss Algérie et représenter leur pays. Pourtant Khadidja Benhamou est née à Adrar, une zone désertique en plein centre du pays. Géographiquement parlant, Khadidja c’est Miss Limousin.

C’est le problème des réseaux sociaux : à la base, les réseaux sociaux, ça part d’une bonne intention : discuter, échanger, débattre - des activités sociales quoi - sauf qu’aujourd’hui, chaque événement un peu médiatisé attire les trolls et les haters. Au début tu les vois pas et puis tout d’un coup ils apparaissent ! 

Nous chez Inter on a du pot, on a des haters sympas qui écrivent inlassablement "Rendez-nous Pierre-Emmanuel Barré" sous les vidéos des chroniques. J’en ai parlé à la direction, apparemment c’est pas possible les gars… 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.