Alexis nous raconte sa journée d’hier : un jeudi administratif !

Bonjour messieurs dames, 

Ça va bien vous allez bien ? Oui super, comme d’hab quoi… bon là on est repassés 2ème derrière Stéphane Bern - en même temps est-ce qu’il vaut pas mieux être derrière lui que devant ?

Hier j’ai fait de l’administratif ! De temps en temps j’fais des jeudis administratifs. En général c’est quand j’vais trop bien, j’me dis “Alex fais gaffe tu vas prendre un retour de bâton, c’est l’moment : ouvre les enveloppes finances publiques”. 

Sauf que là j’en avais pas, et j’me suis rendu compte que la non-réception des enveloppes des impôts me traumatise autant que leur réception. J’ai appelé un pote pour lui d’mander s’il avait déjà son avis d’imposition 2019 et il m’a dit oui. Et moi j’l’avais pas. Donc j’me suis dis “c’est pas normal, même si j’ai pas un salaire mirobolant ici, y a pas de raison que les impôts s’imposent à mon pote et pas à moi”. 

Allitération au passage. “Y a pas de raisons que les impôts s’imposent à mon pote et pas à moi” - c’est une allitération. Je l’dis parce que c’est rare ! Y a plein de gens qui passent une vie sur Terre sans allitérer une seule fois ! 

Si quelqu’un veut l’ajouter sur wikipédia, ça changera des serpents qui sifflent sur nos têtes. Et au moins c’est crédible. Des serpents qui sifflent sur nos têtes ça veut rien dire… Des coqs qui chantent sous nos pieds tant qu’on y est…

Bref, j’vais sur impots.gouv.fr, sauf que là, classique, j’ai mon numéro fiscal, mais j’ai plus mon mot de passe. Donc je tente des trucs logiques auxquels j’aurais pu penser le jour où j’l’ai défini : à savoir tropdimpots, impotsdemerde ou balkanyditmoioui… mais là rien! D’habitude ça marche, mon mot de passe sur le site de l’URSSAF c’est URSSAFAITCHIER. 

Ni une ni deux, j’appelle. Il était déjà 15h30, à 16h y a plus personne là-bas. Moi j’connais un type qui bosse aux impôts dans la journée et qui fait des pizzas le soir. Bref, vous avez déjà tenté d’appeler les impôts vous ? 

La boîte vocale des impôts c’est fait pour que tu craques en fait, c’est pas possible !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.