Ce matin, Alexis nous raconte ses vacances en FRANCE !

Et oui, c’est moi ! Ça va ? Et bien moi aussi, de retour, je suis content d’être là, j’y croyais plus…

Juillet pas de nouvelles… 1er aout pas de nouvelles… 15 août pas de nouvelles… 

Ma mère m’a dit « Appelle France 2 tu seras fixé J’ai dit c est pas France 2 c’est France Inter

Ah bon c’est pas Nagui ? Si, mais Nagui, c’est pas France 2 - enfin si mais pas que…

Et j’en ai plein de trucs à vous raconter en plus... franchement, ça aurait été con que je sois pas renouvelé - non mais quand j’ai vu qu’on conservait le blind test en début d’émission je me suis dit c’est mort.

Combien de bonne réponse aujourd’hui? 0 ! Je suis dans ma moyenne.

De toute façon si ça n’avait pas été dans la bande originale j’aurais été recasé - j’ai fait deux matinales au mois d’août, ça veut bien dire quelque chose - par contre la journaliste me connaissait pas, elle a cru que j’étais l’invité du grand entretien, elle m’a posé des questions sur la pandémie.

Bah moi j’ai pas osé la contredire, du coup j’ai répondu… j’ai dit on sait pas trop, il faut être très prudent, chaque jour compte - franchement c’est passé nickel. Après quand l’invité s’est pointé il a fait mon papier... il est bon Jean-Michel Blanquer ! 

Sinon comme beaucoup de français j’ai passé mes vacances en France cet été, comme l’année dernière d’ailleurs, mais cette année ça faisait bien de le dire, y’avait un côté “bien joué, attitude responsable, t’es allé rejoindre les 8 millions de français qui sont allé s’entasser sur les plages de la côte d’azur, c’est bien...” 

Alors que les autres années c’était plutôt “ah bon? t’es pas parti ?” 

- Bah si, je suis allé dans le Massif Central 

- Ah non mais ça, ça compte pas c’est la France…

À l’inverse t’as ceux qui te disent « Nous on est parti en Italie, y’avait personne ! » Mais c’est quoi qu’ils ont pas compris eux en fait ? Ils voient un stop ils passent quand même, c’est qui ces gens-là ?

Bon, par contre le problème des vacances 100% françaises c’est que tu croises que des français, et c’est chiant.

Avant t’allais dans un camping, tu plantais ta tente entre deux tentes de hollandaises, tu te disais dis-donc biloute, t’es pas mal tombé là, y’a moyen de se faire des copines. Maintenant t’arrives « where are you from? » « Nancy ».

Ah bah super… bah bienvenue, euh… vous auriez un maillet à nous prêter pour les sardines ?

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.