Alexis dénonce ce matin, après avoir regardé une enquête sur les FMPE : les fonctionnaires momentanément privés d’emploi.

Lundi soir j’ai regardé BFMTV. Ils font des bons reportages sur BFM. Patrick Balkany, “l’empereur de Levallois”, Isabelle Balkany, “la taulière”. Alexandre Balkany, le fils de l’empereur et de la taulière. Si y a pas Balkany dans le titre ils ne diffusent pas. Nagui si vous voulez produire une émission sur BFMTV faudra l’appeler N’oubliez pas les Balkany ou TaraBalka sinon ça sera pas accepté. 

Donc lundi, j’ai regardé une enquête sur les FMPE, les fonctionnaires momentanément privés d’emploi. Entre parenthèse au pays des Balkany. Alors un fonctionnaire momentanément privé d’emploi c’est un fonctionnaire qui n’a momentanément rien à faire mais qui est quand même payé à 100 %. 

Bon, au début j’ai failli zapper. J’me suis dit on l’sait qu’y’a des fonctionnaires qui peignent des girafes, mais j’avais pas encore de sujet pour mon papier d’aujourd’hui, donc je m’suis dit “Alex, chronique en vue !” Et prémâchée en plus, exactement c’qu’il me faut ! 

Et bah j’ai appris plein de choses en regardant cette émission : par exemple, vous savez ce que c’est un préfet hors-cadre ? Oui ? Non ? C’est pas un préfet qui n’est pas en face de la caméra, c’est un préfet sans préfecture. Et c’est emmerdant quand t’es préfet mais que t’as pas de préfecture. Parce que tu peux pas exercer ! On en voit pas des préfets dans les coworkings ! Salut, t’as monté une start up ? Non, j’suis préfet ! Ah, au temps pour moi, p’tit un ping-pong ? 

Donc préfet hors-cadre c’est un emploi fictif mais légal. Le Saint Graal de la politique ! L’assurance d’avoir du temps, de l’argent et pas d’emmerdes. Alors, vous allez me dire « mais comment on devient préfet hors-cadre ? »

Et bien on devient préfet hors-cadre en échange de services rendus à un Président. Pendant les campagnes présidentielles par exemple. Imaginons, tu prépares les sandwichs après les meetings : rillettes cornichons, jambon cornichons… ou rosette cornichons peu importe, et bah tu peux être nommé préfet hors-cadre par le candidat s’il devient président. 

Et là où j’ai halluciné, vous me croyez, vous me croyez pas, c’est que sur les 247 préfets qu’il y’a en France, la moitié sont hors-cadre. Ils aiment ça les sandwichs ! Et ils sont payés entre 5 900 et 12 000 euros par mois. C’est pas un scandale ça ? 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.