Alison Wheeler a fait l’expérience d'une phrase horripilante associée à la nouvelle année : les bonnes résolutions...

Bonjour à tous et à toutes. Bonjour 2018, bonjour la vie!

Bon j’espère que vous avez passé des bonnes fêtes, que vous avez survécus aux “Noyeux Joel”, “Santé mais pas des pieds” et autres “Beaux nénés”!!!!

Moi je viens tout juste de me remettre d’une carte de vœux électronique de ma grand-mère, qui m’a foutu un cafard instantané… C’est une courte vidéo animée, avec une fleur qui se fane, je clique dessus et y a ses vœux super positifs qui s’affichent: 

“Une nouvelle année commence, la vie est belle, mais courte. Marie-toi de mon vivant. Merci. Ta Mamie”

Je ne sais pas qui est le con qui lui a appris à utiliser Internet, mais il a ouvert la boite de pandore, là. On pourrait inventer le filtre grand-parental s’il vous plaît ?

Pourtant, je croyais avoir tout affronté, tout surmonté, même les “Tu fais quoi pour le nouvel an?” “J’en sais rien je vais me biturer devant le décor penché d’Arthur et toi?”

J’l’avais pas vu arriver celle-là, la pire de toutes, la question posée par Corinne de la compta (pardon mais à la compta vous avez vraiment un souci avec le small talk) : “Et toi Alison c’est quoi tes bonnes résolutions pour 2018?” Attends Corinne tu viens de déclencher le plan vigi conasse alerte maximum. Ferme les yeux, je vais te mettre un coup d'agrafeuse tu vas rien sentir.

Mais pourquoi nous harceler avec cette tradition des bonnes résolutions? Vous n’avez pas mieux à faire en janvier? N’Y a pas d’autres trucs à fêter? Des anniversaires? Qui est ce qui est né en Janvier? Attends j’regarde, Ceaușescu, Jul, Keen V … Wow, wow, wow… la cigogne de mauvaise augure à chié sur le mois de janvier ou quoi???... si vous avez prévu d’accoucher ce mois-ci reportez, annulez, ou retenez mais faîtes pas les cons, hein.

Alors j’ai lu que cette tradition de “bonnes résolutions” date de l’Antiquité et des babyloniens.  Une tradition qui a ensuite été piquée par les Romains, les “Tomer Sisley” de l’Antiquité, qui ont pris l’habitude de faire des prières à leur dieu Janus à chaque début d’année. Janus qui donne son nom au mois de janvier… A ne pas confondre avec Jean, qui donne son anus à manger.

C’est pour les contre-pétomanes qui sont venus nous écouter aujourd’hui dans l'assistance..

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.