Il est compliqué de parler de bienveillance dans un pays où tout le monde est sous tension. Même Alison Wheeler n'arrive pas à méditer !

Je vous aime bien Christophe, parce que vous êtes un peu comme une bonne tisane, vous relaxez les gens en 3 minutes, faut juste que ça infuse. Merci, car vous faites du bien aux Français qui sont un peu stressés en ce moment, un peu comme s’ils portaient en permanence un slip avec de la harissa dedans.

Moi, personnellement j’arrive pas à méditer parce que je suis trop stressée. Et je suis trop stressée parce que vivre dans une grande ville comme Paris, c’est dur. Depuis que j’habite à Paris, j’arrête pas de me faire avoir dans la rue, par exemple, si on m’demande si j’ai “pas trois minutes pour la faim dans le monde ?” j’reponds “bien sûr” et bim en 200 mètres, j’me retrouve avec trois prélèvements sur mon compte par Action contre la faim, WWF et l’association des chauffeurs de bus non voyants.

Et en bonus comme j’me rends jamais compte de rien, j’ai été élue meilleur victime de l’année par les frotteurs de Paris, par la RATP.

Bien sûr depuis, je me suis endurcie, j’avais pas le choix. Je suis devenue un genre de mini Etchebest en jean slim. C’est vrai qu’en trois ans, j’ai beaucoup changé. Avant je souriais aux gens dans la rue, maintenant j’suis devenue irascible. Si on m’adresse la parole, je me transforme en Finkielkraut

“ TAISEZ VOUS ! TAIIISEZ VOUUUS !! ”

Et je suis pas la seule. J’ai remarqué les nanas qui vivent à Paris elles sont tellement en stress, qu’elles ont la ride du lion à 11 ans à peine. Et c’est pour ça que la méditation cartonne, on a besoin d’elle. Les gens sont tellement vénères à Paris, bientôt c’est les pitt bulls qui vont payer pour aller voir des combats de parisiens.

Grâce à vous, de nombreux français se mettent à une nouvelle forme de méditation : mais sur les réseaux sociaux et ça me stresse. T’as quand même toujours une connasse pour partager une pensée positive qui n’a de sens que si t’es atteint d’un cancer ou d’une maladie incurable. un truc du genre : “Guérir, c’est toucher avec de l’amour ce qui a été touché avec de la peur”.

...

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.