Au lendemain du premier tour des régionales qui a vu arriver le Front national en tête dans 6 régions françaises, Christophe Alévêque s'interroge sur les raisons du vote. Peut-être un rapport avec le nuage de Tchernobyl ?

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.