Ce matin, Fanny Ruwet vous fait part de ses précieux conseils pour vous débarrasser de vos amis après une soirée, et ainsi vous assurer une bonne nuit de sommeil...

Cette semaine, j’ai fait une soirée jeux de société avec des copains. C’était super, on s’est bien amusés, je les aime beaucoup.

Sauf qu’à un moment, je me suis retrouvée face à un constat inéluctable : s’il y a bien un truc que j’aime encore plus que mes amis, c’est avoir mes huit heures de sommeil. J’ai 26 ans, je suis encore en pleine croissance, je commence à peine à faire mes nuits donc laissez-moi aller au lit tôt. Donc je me suis retrouvée à un moment de la soirée avec une solide envie de dormir. Sauf qu’il était 22h30, et que la soirée était chez moi.

C’est compliqué comme situation. Mais j’ai réfléchi. Et j’ai trouvé des solutions, que j’ai envie de partager avec vous. 

C’est ça, la mission du service public : voici mes stratégies pour faire comprendre à vos amis qu’il est temps qu’ils partent de chez vous.

1)  Mettez-vous déjà en pyjama. Comme ça, vous ne les mettez pas dehors mais vous envoyez un message clair, ils comprennent que vous avez envie d’aller au lit. Par contre ceux qui dorment nus, ne vous mettez pas nus. Ça risque d’envoyer un message vraiment différent et vous risquez certes de passer un moment agréable avec vos potes, mais ça vous éloignera encore plus du moment de dormir.

2)  Glissez quelques statistiques sur le sommeil : pendant votre partie de Time’s Up, glissez un petit « haha super ton imitation de Nagui, mais tu savais que le manque de sommeil est associé à un risque plus élevé de pathologies cardiaques, augmente l’irritabilité et perturbe les relations sociales ainsi que la qualité du travail » ? Ils risquent de vous trouver bizarre au début, mais ça finit toujours par fonctionner.

3) Faites en sorte qu’ils ne s’amusent pas et aient eux-mêmes envie de partir. Ne mettez pas de musique. Ça risquerait de mettre de l’ambiance. Dès qu’ils ont l’air de s’amuser, rappelez qu’il y a quatre ans, vos parents sont morts. Ça devrait les calmer. Ne leur proposez pas à boire. Même s’ils vous demandent de l’eau du robinet : y’en a plus, désolée. Au final, ils auront tellement soif qu’ils finiront par partir d’eux-mêmes.

4)  Saoulez-les. Faites en sorte qu’ils soient vraiment vraiment ivres. Puis trouvez un moyen de les faire aller sur votre balcon. Là, vous les enfermez dehors. Vous allez dormir. Et le lendemain matin, demandez-leur ce qu’ils foutent là. Ils n’auront aucune idée de ce qu’il s’est passé la veille. Mais vous, vous aurez dormi.

5) Trouvez une excuse bidon pour mettre fin à la soirée: « j’ai oublié que je devais aller chercher ma cousine à la rave party de Laetitia Gayet ». Ça peut être n’importe quel prétexte - SAUF attention, si la fête est chez vous, l’excuse « y’a le feu chez moi » ne fonctionne pas. 

6)  Sauf si vous êtes prêts à utiliser la stratégie numéro 6 pour faire comprendre à vos amis qu’ils doivent partir de votre appartement : mettez-y le feu. Ainsi, vos amis partiront en courant. Et vous, vous pourrez vous reposer au calme dans votre lit d’hôpital. Attention par contre, cette solution n’a pas que de des avantages : 

Premier aspect négatif : … les sirènes. Eh oui. Les sirènes de pompiers vont vous réveiller, donc potentiellement en arrivant à l’hôpital vous n’aurez plus du tout envie de dormir. Donc vous aurez littéralement échangé votre appartement contre une insomnie, très mauvais deal. 

Autre désavantage de l’incendie : c’est dangereux. Si le feu se répand trop vite, vous pourriez y rester. Dormir c’est bien, mais ça perd tout son charme si c’est pour toujours.

J’espère que mes petits conseils vous ont aidé et vous permettront de passer de soirées entre amis très chouettes mais surtout très courtes. Parce que les amis c’est bien, mais dormir c’est mieux.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.