Comme il n'y a plus de spectacles et qu'il faut se réinventer, Fanny Ruwet cherche de nouvelles sources de revenus, alors pour joindre l'utile à l'agréable, elle a décidé de publier… son journal intime.

Salut les vieux !

Trop contente de vous voir. Très heureuse d’être face à Sofia Essaïdi. 

Moi La Star Ac' 3, c’était toute ma vie. En demi-finale, je tenais tellement pour vous. Jamais bon signe quand je supporte quelqu’un en demi-finale. D’ailleurs Sofia, vous avez réalisé mon rêve : vivre dans un château avec Patxi. J’attends toujours. Et en parlant d’ambition… 

Les amis, je tiens à m’excuser. Il y a un an tout pile, je faisais ici même une chronique qui s’appelait : « Mes résolutions 2020 : baisser mes attentes ». C’est allé trop loin. Je suis désolée. 

Ceci étant dit. J’écris beaucoup dans des carnets... 

J’écris des trucs auxquels je pense ou qui m’arrivent, comme ça, à chaque fois que je vais chez ma psy, j’ai juste à relire les dernières pages pour lui faire un : « Previously dans ma vie ». 

Mais cette année, dès que j’en ai eu terminé du dilemme annuel : est-ce que j’achète un nouveau carnet parce que c’est la nouvelle année ou est-ce que j’attends d’arriver au bout de mon carnet actuel pour en racheter un ? Et surtout : pourquoi la vie-t-elle si dure ? 

Mais après avoir répondu à cette question épineuse, j’ai réfléchi. Et je me suis dit : y’a plus de spectacles, faut se réinventer, trouver de nouvelles sources de revenus. J’ai tenté de devenir camgirl mais les gens payaient pour que je me rhabille donc ça m’a vexée. 

Donc j’ai eu une autre idée : je vais joindre l’utile à l’agréable et faire publier mon journal. Excellente idée. Sauf qu’on ne va pas se mentir, j’ai pas une vie fofolle. Je ne suis pas la capitaine de la zinzinerie. Ma vie, c’est une chronique d’Alexis Le Rossignol qui dure 26 ans. Or, il faut une histoire incroyable pour qu’un journal intime ait du succès. Le journal d’Anne Frank sans les allemands, bah c’est celui de Bridget Jones hein. Sans Hugh Grant. Je dis pas que Hugh Grant est nazi hein… 

Mais donc il faut une bonne histoire, aussi horrible et cruelle soit-elle. Fanny Ruwet + Anne Frank = Journal d’une fille sans amis + nazis = gros succès Fanny Ruwet = Journal d’une fille sans amis + Nagui = aucun intérêt.

Mais donc j’ai réfléchi et j’ai trouvé la solution. À défaut d’avoir un fond intéressant dans mes écrits, je vais jouer sur la forme : j’ai décidé que mon journal devait absolument être lu avec une voix grave et tragique. Je l’ai pris avec moi pour vous lire un extrait. (Alors oui, j’ai un journal intime à l’effigie de Nagui, parce qu’en fait quand je prends des carnets trop beaux, j’ose pas écrire dedans parce que ça les gâche). On y va…

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Thèmes associés