Fanny Ruwet lit beaucoup de livres de développement personnel et nous en parle dans sa chronique.

Les amis, je pense que je vous ai jamais raconté. 

Tout début 2020, j’étais en train de manger seule dans un resto. J’étais avec tous mes amis. Et véridique, Nagui m’appelle. Déjà, ça ça sonne comme un spam. Et il m’a dit « Fanny, tu veux participer à N’oubliez Pas Les Paroles ? ». Bien sûr que non. Assez flattée, tiens il a remarqué mon grain de voix. C’est vrai que j’arrive à chanter relativement juste mais je ne suis pas sûre d’être prête à … Puis là il m’interrompt et il me dit :

C’est pour l’émission du premier avril. 

Et là, je me suis dit : mais j’en suis là ? Ma carrière en est là ? Pourquoi je me casse le cul à essayer d’écrire des blagues alors que clairement, ma vie en est une ? Bref. 

Sans transition, quoique, je lis beaucoup de livres de développement personnel. Cet été, j’ai acheté deux bouquins sur la solitude. Ce qui veut dire que concrètement, même mes bouquins sur la solitude étaient moins seuls que moi. Yes. Je les avais commandés en ligne, donc maintenant dans mes suggestions Amazon y’a des albums d’Indochine et des cordes. 

Mais bref, un des trucs qui revient souvent dans les trucs de développement personnel sur l’épanouissement et tout, c’est la question : 

Qu’est ce que vous feriez si vous n’aviez pas peur ?

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.