Fanny Ruwet n'a pas pu se rendre au mariage d'amis et elle aurait préféré que ce soit de sa faute.

SALUT LES VIEUX. Vous allez rire. Enfin, on sait pas. Ça reste une de mes chroniques, donc c’est très inégal. Donc on verra.

Vous vous rappelez la semaine dernière quand je vous ai raconté que j’avais brisé un couple ? Cette semaine je suis passée à l’étape supérieure, puisque j’ai été désinvitée d’un mariage. 

Deux amis que je connais depuis 15 ans. Ça fait 10 ans qu’ils sont ensemble. Ils se sont rencontrés quand on était au collège - l’époque où les gens sont vraiment moches. Je les admire beaucoup parce que déjà à cet âge là, ils ont eu la maturité d’investir sur le long terme, parce que maintenant ils sont beaux, couple de série télé. Mais y’a dix ans. Dégueulasses. 

Ça c’est l’amour. Aimer les gens avant qu’ils deviennent beaux. Si t’es capable d’aimer quelqu’un alors qu’il a le visage tellement gras que tu te vois dedans : ça c’est l’amour. 

Bref, des gens que j’aime beaucoup et depuis longtemps. Donc c’était dingue de les voir se marier. Je suppose.

Sauf que le mariage avait lieu samedi. Et qu’avec les mesures co-vid, ils ont du réduire le nombre d’invités et n’étaient autorisés que la famille et les témoins. 

Et j’étais pas témoin : pas assez stable psychologiquement pour organiser un enterrement de vie de jeune fille : il y aurait eu une grande probabilité que je demande à être la jeune fille enterrée 

Mais bon, ils auraient pu faire un effort, je sais pas. J’aurais pu organiser des chouettes trucs, faire de chouettes cadeaux. Avec mon ancien copain on était allés chez eux l’année dernière et on leur avait offert un cadre avec plein de photos d’eux sauf qu’on avait remplacés leurs visages par les nôtres. On avait trouvé ça très drôles. Eux aussi, pendant cinq minutes. Puis ils avaient retiré le cadre de leur salon. Sûrement pour le mettre dans leur chambre. 

Donc bref, non seulement j’étais pas témoin mais en plus là, j’ai carrément été désinvitée.

J’étais hyper déçue. Parce que franchement, quitte à me faire désinviter d’un mariage, j’aurais aimé que ça soit de ma faute et pas de celle d‘un virus. Je veux qu’on me rejette pour ce que je suis.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.