Ce matin, Fanny nous explique en quoi vivre toute seule a été une véritable découverte pour elle...

Je viens d’emménager dans un nouvel appart à Bruxelles. Seule. C’est la première fois que j’emménage vraiment seule. Sans coloc, sans partenaire. Juste moi et ma collection de pins à l’effigie de Nagui.

J’appréhendais beaucoup ça. Je pensais que j’allais mal supporter la solitude, donc j’avais prévu le coup :

- j’ai acheté un nouveau plaid qui épouse parfaitement la forme de mon corps quand je suis en position foetale

- j’ai choisi un appartement avec un parquet non ciré, pour que le bois puisse absorber mes larmes

- Donc j’étais prête. J’étais parée. 

Après l’emménagement, j’ai gardé plein de boites en carton pour me construire un cercueil.

Et puis au final, non. J’adore avoir un appartement à moi. Ça me donne l’impression d’être Virginia Woolf avec plus d’ambition. Vraiment, j’adore habiter seule. Parce que je peux me masturber dans toutes les pièces. C’est ouf. Maintenant je comprends à quoi servent les accoudoirs des canapés.

D’ailleurs, je pense que c’est pour ça que les Parisiens tirent la gueule souvent. Ils sont frustrés parce qu’ils ne peuvent se toucher que dans leur chambre. Et leur chambre, c’est aussi leur cuisine. Et j’aime bien les tomates, mais c’est pas évident de se terminer quand ça sent la bolo.

Donc j’ai emménagé, j’ai du acheter plein de nouveaux meubles, ça m’a coûté une fortune. 

Je me rendais pas compte, mais un matelas, c’est 5 chroniques chez Nagui hein. Ça coute tellement cher, je me suis même dit à un moment que j’allais pas acheter de lit et dormir dans mon canapé. Mais ça va pas, parce que l’accoudoir est tout le temps trempé. Ma tête glisse.

Mais donc histoire de ne pas trop me ruiner, j’ai demandé à mon comptable s’il y avait des choses que je pouvais mettre en frais professionnels. Et il m’a répondu « Bah si ça te sert dans ta vie professionnelle, oui. Ou à la limite, ça passe aussi si ce sont des objets qui servent de sujets pour des blagues dans une chronique ».

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.