Frederick Sigrist a analysé une étude de scientifiques américains et la sentence est sans appel : la fin du monde est proche...

Il est minuit moins deux avant la fin du monde. Je ne parle pas de Philippe Bertrand, hein…j’adore Carnet de campagne!

Non il est minuit moins 2 sur « l’horloge de l’apocalypse , Doomsday clock in English. 

Et le principe est simple si minuit c’est l’Apocalypse… et bien on s’en rapproche plus façon Usain Bolt que Philippe Croizon. 

Et pour expliquer cette heure critique on retrouve pêle mêle, la menace nucléaire, le réchauffement climatique, les fake news qui vont créer des guerres et l’haleine de Daniel Morin.

Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont des scientifiques américains…

Bon le problème, c’est qu’en France quand tu mets américain après quoi que ce soit, ça décrédibilise tout ce qui précède.

Parce qu’ici, à part Michel Sardou, on cultive un certain mépris de la culture états-unienne…

Il y a des Starbucks partout en France, des Mac Do, on regarde tous Netflix sur nos écrans Apple mais culturellement parlant, on est toujours convaincus de vivre dans le village d’Asterix face à l’envahisseur romain !

Tu mets américaine après gastronomie…

Gastronomie américaine pour un français, ça sonne un peu comme féminisme saoudien ou bienveillance russe… Tout de suite, on est sur une belle base d’ironie.

Diplomatie… américaine ! C’est pareil ! On s’imagine pas dans la bienveillance, le respect, l’écoute… Là on est tout de suite, sur du coup d’état ! De l’impérialisme, des conflits armés… Des puits de pétrole, tout ça! 

C’est injuste quand on y réfléchit, parce que l’arrogance française vient d’un passé où la France était une monarchie qui a construit sa richesse sur l’exploitation des bouses… je veux dire les classes les plus pauvres ou des bougnou... je veux dire les pays colonisés !

Versailles, Notre Dame, l’Elysée, ça n’a pas été  construit par des ouvriers volontaires et syndiqués, qui touchaient le SMIC sur la base des 35 heures.

Même la manière dont on parle de l’exception culturelle française, c’est pas parce qu’à un moment, Godard et les autres ont inventés la Nouvelle Vague qu’il faut oublier qu’aujourd’hui ce que les gens vont voir au cinéma c’est « Qu’est ce qu’on a encore fait au Bon dieu? »

Il y a la France de Victor Hugo et de Sartre, certes mais il y aussi la France de « Camping Paradis » et de la Bande originale…

Les seuls trucs que les générations futures analyseront de la Bande originale, c’est les questions de Nagui ou le degré de résistance à l’alcool de Leïla… Pour le reste…

Donc scientifique américain, ça ne fait pas sérieux alors que derrière cette horloge annonçant la fin du monde, il y a pourtant 15 prix Nobel ! 

Des hommes et des femmes sérieux ! On n’est pas sur du Hanouna qui se prend pour Michel Polack ou Marlene Schiappa qui se prend pour Simone Veil ! 

On est sur du crédible !

Et pourtant je trouve qu’on est relativement zen par rapport à tout ça ! 

La communauté scientifique nous annonce très sérieusement qu’on est à 2 minutes de la fin du monde… Ok, je vais reprendre des nouilles !

Le problème, c’est qu’on ne se rend pas compte de l’échelle du temps ! 

C’est quoi 2 minutes en langage scientifique ?Parce que là on est à minuit moins deux mais il y a un moment dans l’Histoire, on était forcément à midi ou à 4 heures et personne l’a dit ! 

Les scientifiques et la fin du monde, c’est comme Chronopost et les colis, ça peut arriver entre 8h et 22h, c’est trop vague ! 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Contact
Thèmes associés
(Ré)écouter La drôle d’humeur de Frédérick Sigrist
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.