Suite à l'affaire Baffie - Nolwenn Leroy, Frédérick Sigrist vous parle aujourd'hui des hommes de l'ombre qui font régner la justice dans les médias : le CSA.

Aujourd’hui Mesdames et Messieurs, je vais vous parler de ces hommes et de ces femmes de l’ombre... Celles et ceux que l’on appelle les gendarmes du PAF! Ce qui pourrait être le titre d’un des films que l’on trouve dans la DVDthèque du Père Albert, mais ce matin, ça n’a rien à voir...

Je vais vous parler du CSA ! Le Conseil supérieur de l’audiovisuel ! Une sorte de proviseur pour animateur de télé ou de radio un peu dissipé... Au moindre excès, le CSA reçoit un signalement, ça se passe comme ça :

« On nous signale un 6.33 sur France 2 ! Je répète on nous signale un 6.33 sur France 2 ! On demande une intervention immédiate ! »

Un 6.33 c’est un comportement susceptible de choquer les téléspectateurs... Aussitôt t’as 2 officiers du CSA qui saute dans leur voiture ! Gyrophare sur le toit ! Ça grille des feux rouge, et une fois sur place !

« Michel CYMES! Rendez vous! Ce plateau de télé est cerné ! Lâchez immédiatement ce spéculum et mettez les mains en l’air ! Nagui...de votre côté... remontez votre pantalon ! Même au nom de la médecine on peut tout montrer ! »

Voilà...Enfin ça se passe pas exactement comme ça, mais je schématise... Le CSA qui en ce moment ne sait plus où donner de la tête ! Ils avaient déjà un département entier consacré aux émissions d’Hanouna ! 253 personnes qui bossent rien que là-dessus ! Y a beaucoup de monde parce que le ministère de la santé a préconisé des tours de garde très court. Une exposition prolongée et tu termines avec des couches, nourri par une sonde.

La semaine dernière, c’était Laurent Baffie...qui on le sait est aux bonnes manières ce que je suis au pantalon Slim ! Il avait osé mettre la main sur la cuisse et remonter la jupe de la chanteuse Nolwenn Leroy ! Ok c’est crétin, c’est malvenu, c’est vraiment pas l’idée du siècle mais Nolwenn Leroy a quand même précisé, et ça a son importance, qu’ils étaient amis dans la vie et que c’était pour cela qu’elle n’en prenait pas ombrage.

Moi pour tout vous dire ce qui m’a choqué dans cette séquence, c’est que quand t’entends chanter Nolwenn Leroy , tu te dis que la main, c’est pas sur sa cuisse qu’il faut la poser mais sur sa bouche !

Samedi dernier, c’était l’émission de Laurent Ruquier qui provoquait un nouveau scandale ! L’émission « On n’est pas cou-ché…mais on n’est pas non plus obligé de regarder» où des réalisateurs chaque semaine, se font juger par Yann Moix le gars qui a réalisé Cineman avec Franck Dubosc. Et où les auteurs se font démonter par Christine Angot, la femme qui a failli me rendre Francois Fillon sympathique !

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.