Alors rassurez vous Nagui, nous sommes bien mercredi et non pas vendredi ! Au cas où vous vous seriez dit, en me voyant autour de la table ce matin: "Oh merde ! Qu’est ce qu’il fout déjà là Sigrist ?! Ça me la refait ! J’ai commencé une question le mardi et j’ai terminé de la poser le vendredi !"

D’ailleurs je propose qu’à partir de maintenant, Jean Baptiste Bussiere, le rédacteur en chef de l’émission ne m’appelle plus pour me demander si je peux remplacer Daniel Morin, mais qu’il appelle plutôt Daniel Morin pour savoir si il peut me remplacer !   

Non aujourd’hui, j’aimerais parler de cette nouvelle manière de contester les réformes qui ne vous plaisent pas : le coup de gueule sur téléphone !

Plus besoin de descendre dans la rue chanter l’internationale avec un syndicaliste moustachu qui sent le pneu brûlé et la merguez trop cuite ! 

Finis les meetings où tu vas devoir te taper une conférence Humour et engagement animé par Guillaume Meurice, le concert de Bernard Lavilliers où il t’explique toutes les deux chansons qu’il s’est battu avec un aligator dans les flots boueux de Santa Fuertes dela Mancha !

Un smartphone, une connexion internet et une raison suffisante de râler ! Ce dont on ne manque pas en France !

C’est vrai, si râler faisait rouler les voitures, on serait l’Arabie Saoudite des gueulards !

Je suis sûr que tu transplantes un foie français à un japonais, il va se mettre à doubler dans les files d’attente, à faire Rrrrrrrr parce que les gens marchent pas assez vite ! Et puis il finira par dire à ses collègues : « Quand même, vous avez tous la même tête ! »  

Un téléphone, internet et un coup de gueule !

Juste ces 3 éléments et tu peux contester absolument où tu veux ! Dans ta voiture, ta cuisine, aux sanisettes, c’est l’ubérisation de la contestation !

Internet, ça a tué les libraires et les syndicalistes !

La vidéo de Jacline Mouraud une automobiliste interpellant Emmanuel Macron sur le prix du carburant a été vue plus de 5 millions et partagée plus de 200 000 fois !  

Un internaute qui lui a écrit un texte qui conteste l’utilité de la journée de blocage du 17 novembre, a été partagé plus de 67000 fois sur Facebook !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.