Frédérick nous parle de sa fascination pour Emmanuel Macron qui résiste à tout depuis des mois

Je suis fasciné par Emmanuel Macron !

Pas autant qu’il n’est fasciné par lui-même ! 

Parce qu’Emmanuel Macron quand il jouit, il crie son propre prénom…

Non je suis fasciné par son sang froid ! 

Depuis trois mois, tous les samedis, tu as un tas des gens qui  hurlent « Macron démission » un peu partout en France ! 

Le virus de la grippe est mieux accueilli dans les foyers français !

Toutes les semaines, il se prend sa petite dose de haine !

On en est à l’Acte 13 des gilets jaunes !

C’est quand même le seul mec qui connaît les goûts vestimentaires de ses trolls…

Moi je vois, quand je lis une mauvaise critique sur Billet Réduc, je suis en position fœtale dans la salle d’attente de chez mon psy !

Lui, ça le motive !

Le mec ne doute de rien !

Emmanuel Macron les pieds dans la merde, le lendemain la science t’explique que ça fait repousser les cheveux !

C’est normal, lui il se voit comme la version 2.0 des gilets jaunes.

Emmanuel Macron il regarde les gilets jaunes comme l’iPhone regarde le Nokia à clapet…

Pourquoi perdre son temps à défiler en portant un gilet jaune quand tu peux porter un costard jaune.

Le grand débat, les ronds-points, le porte à porte, les ouins ouins mon frigo est vide ! La consultation de la société civile… Tout ça j’ai déjà fait mais en mieux !

Et ça s’appelle la République en marche !

Tous ces gens qui hurlent : 

- J’en peux plus ! Je touche 500 euros par mois ! Comment je fais pour vivre ?!

- Je suis bien d’accord avec vous mon brave Jojo… il y a trop de service public !

- C’est pas ce que j’ai dit…

- C’est parce que je le dis mieux que vous !

On a beau reprocher beaucoup de choses à Emmanuel Macron, il sait parler aux gens… avoir des conversations entre quatre yeux…Enfin 3 avec les Flash balls…

Vivre en France, ça te coûte un bras, t’en plaindre, ça te coûte un œil !

Finalement pour être entendu, il faudrait que les gilets jaunes aillent manifester tous les samedis… à Caracas ! 

Parce que le Président l’a dit dans un tweet : « Je salue le courage des centaines de milliers de vénézuéliens qui marchent pour leur liberté en criant « Maduro démission ». Le peuple vénézuélien doit pouvoir décider librement de son avenir ! Sans élection annoncée dans 8 jours, nous serons prêts à reconnaître Juan Guaido en charge du Venezuela ! »

En fait Emmanuel Macron n’a aucun problème avec les ronds-points bloqués… c’est juste avec ceux qu’ils sont trop proches de chez lui !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
(ré)écouter La drôle d’humeur de Frédérick Sigrist Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.