Dépôt de bilan qui une fois n’est pas coutume, ne tournera pas autour de vous Nagui, car d’une semaine à l’autre, je note que vous prenez mes remarques en compte !

Mardi dernier par exemple, j’ai noté que vous n’aviez interrompu aucun invité…

Alors certes, le fait qu’il y ait eu grève a peut être joué mais je voulais néanmoins vous en féliciter.

Non cette semaine, j’aimerais revenir sur une polémique…

Je rappelle aux auditeurs qu’une polémique est un sujet inintéressant, en général lancé à la télé, par un chroniqueur qui n’est pas une star… sans quoi il ne serait pas obligé de passer à la télé tous les jours pour qu’on se souvienne de lui ! 

J’en veux pour preuve, Omar Sy et Marion Cotillard font un film tous les deux ans et parlent peu, néanmoins on se souvient d’eux : par conséquent ce dont donc des stars ! 

Pascal Praud et Charles Consigny ouvrent leurs  bouches tous les jours, on préférerait les oublier : ce sont donc des tares !

Pascal Praud qui est un journaliste sportif, ce qui est une autre manière de dire qu’il qu’il a trouvé le moyen de se faire payer pour regarder des matches le cul posé sur son canapé ! 

Un peu comme Christophe Castaner qui a mis une cravate pour faire croire qu’il était politicien !  

Où Gérard Collomb qui bouge de temps en temps pour faire croire qu’il est en vie !

Bref Pascal Praud qui en réaction à une chronique de Daniel Morin sur la journaliste ultra tendance réac de Valeurs Actuelles Charlote d’Ornellas.

Pascal Praud a demandé la tête de Morin, ce qui fait de Pascal Praud le premier Homo sapiens à vouloir une partie du corps de Daniel Morin !

Pascal Praud qui a ajouté que les humoristes de France Inter pouvaient tout dire  car ils seraient intouchables !

Les humoristes de France Inter intouchables… Propos que l’on a plus l’habitude de retrouver dans la bouche de certaines jeunes filles en soirée quand Alexis Rossignol ou Tanguy Pastureau essaie de profiter physiquement de leur notoriété radiophonique.

Alors cela pose une réelle question, jouis t-on à France Inter…D’ailleurs je pourrais m’arrêter là Jouis t-on à France Inter?! Augustin Trappenard…sûrement… Laure Adler… Bref…

Jouit-on à France Inter d’une forme d’impunité quant à nos propos car nous ferions parti d’une caste de bobos bienveillants, apôtres d’un vivre ensemble, vestige d’un socialisme décatie qui n’existe désormais guère plus que dans les chroniques de Guillaume Meurice !

La suite à écouter et à découvrir en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.