Frédérick Sigrist revient sur la vieille théorie remise au goût du jour par Donald Trump : les jeux vidéos sont responsables de la violence.

Comme on est entre gens de bonne compagnie, je voulais vous parler d’un homme qui lui aussi va laisser une trace dans l’Histoire…Donald Trump!

Quand je parle de traces, je parle bien entendu du même genre de traces qu’on retrouve dans le panier à linge sale d’un enfant venant tout juste d’apprendre la propreté ! Donald Trump, le président qui ressemble de plus en plus à un curly avec des poils, et pour qui les jeux vidéo seraient donc responsables des tueries dans les écoles. 18 fusillades ont eu lieu depuis le début de l'année ! 

On est qu'au mois de mars !

Lissé sur l'année, on est sur une moyenne de 3 fusillades par mois ! Grosso modo, à chaque fois que je prends la parole dans cette émission, une fusillade risque d’avoir lieu aux Etats-Unis... Hasard ou coïncidences ? Je ne le crois pas ! 

L’auteur de la dernière fusillade, Nicolas Cruz, 19 ans, était décrit par ses camarades comme quelqu'un de raciste et de fasciné par les armes, et il a même évoqué une haine des juifs et des femmes dans certains de ses écrits... Le type a le curriculum vitae d’un assistant parlementaire au Rassemblement National… Bon au niveau de l’enquête, ça devrait pas être bien long, on est plutôt sur un Cluédo version junior.

Eh bien pour le président des États Unis, il ne fait pas l’ombre d’un doute que c’est sa gameboy qui lui a filé envie de canarder son ancien bahut et d’abattre 17 personnes. 

Si Donald Trump était médecin, tu viens le voir pour des maux de tête, tu repars avec une prescription pour une coloscopie !

Les jeux vidéo seraient donc une nouvelle fois responsables de la violence des jeunes ! En effet, on ne compte plus ces jeunes automobilistes, sur les routes de France et d'ailleurs, balançant des carapaces de tortues sur les autres voitures à l'instar de Mario Kart. Ou ces plombiers essayant désespérément de faire un trou dans le mur en donnant des coups de tête dedans comme pourrait le faire le tristement célèbre Super Mario !

Les jeux vidéo sont dangereux et propagent bien évidemment une idéologie violente ! 

Hitler jouait à la Nintendo Switch et le massacre de la Saint Barthélemy a pour origine une partie de Fifa qui a mal tourné ! C’est bien connu, avant l'invention des jeux vidéos, les hommes se parlaient avec courtoisie et débattaient tranquillement autour d'une tasse de tisane Nuit tranquille !

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.