Laurent Wauquiez, président des Républicains et président de la Région Rhône-Alpes est invité de l'émission politique de France 2, le 25 janvier. Une belle occasion pour Frédérick Sigrist de dresser un portrait du nouvel homme fort de la droite.

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’un programme télé. Oui Nagui, c’est d’autant plus surprenant que je n’ai pas de télé. Vous me direz, je n’ai plus de rapports sexuels non plus, ça ne m’empêche pas de vous parler régulièrement de ma libido... Je vais donc vous parler d’un programme télé que je ne regarderai pas et que même si je pouvais, je ne regarderais pas non plus!

C’est l’émission politique du 25 janvier sur France 2 qui recevra Laurent Wauquiez. Vous avez vu par solidarité avec mon combat, Alain Juppé a même annoncé hier qu’il ne payerait pas sa cotisation 2018 aux Républicains. On le comprend, quand tu perds l’usage de tes jambes dans un accident de voiture, il est assez rare que tu continues à payer ta cotisation au Club med gym!

Il paraît même que Léa Salamé a prévu d’attraper une gastro le 24 janvier pour se faire remplacer par Tex. Et puis Wauquiez à la télé et sur le service public, ça sent mauvais quand on voit que la semaine dernière la rédaction de France 3 Rhône Alpes, sa région d’élection, l’a accusé de faire pression sur la la chaîne pour ne pas diffuser une série de reportages à charge contre lui. 

Traduction, les journalistes ont fait leur boulot, et ça lui a pas plu. Mais alors pourquoi nous parler de Laurent Wauquiez dès maintenant ? me demanderez vous avec la pertinence de l’animateur boulimique de travail à qui j’aurais écrit une relance. Et bien parce que cet homme est devenu président des Républicains début décembre quand on ne faisait pas gaffe. Tout occupé qu’on était à se caresser devant des photos d’Emmanuel Macron et de Brigitte, le couple le plus hot depuis Jacquie et Michel.

Et puis Laurent Wauquiez, c’est un peu la marque repère de la politique. Celui qu’on choisit quand on n’a pas les moyens d’avoir autre chose. Dans les rayons des grandes surfaces, en général le Nutella est en haut tandis que le pot, sobrement baptisé "pâte à tartiner", lui est en bas.

Si on classait les politiciens de la même manière, l’électeur de droite qui jusqu’alors avait l’habitude de tendre le bras pour attraper des Chirac ou des  Sarkozy... a du, cette fois-ci, se baisser pour attraper un produit 1er prix sur lequel est juste écrit: « homme de droite ».

On regretterait presque François Fillon qui a, rappelons le, rejoint le bureau des objets perdus... Bureau dans lequel on retrouvera sûrement les emplois de sa femme, mes cheveux, l’humour de Christine Angot, le dahut et tout un tas de chaussettes dépareillées. En fait l'électeur de droite s’est retrouvé dans la situation d’une célibataire en boîte, passé 4 heures du matin, qui se rendrait compte qu’il ne reste plus que Daniel Morin sur la piste. 

Depuis qu’Emmanuel Macron a explosé les partis comme jadis l’ado qu’il était, explosait ses boutons, il ne reste plus personne au PS comme chez les Républicains. Une partie de la jeunesse de droite, c’est à dire les quinquagénaires, a été recruté chez Macron. Tandis que les autres ont quitté le parti pour fonder des mouvements. Oui les partis sont morts...Vive les mouvements!

Xavier Bertrand, Benoit Hamon, Najat Valaud Belkacem, ils créent tous des mouvements !  C’est plus des politiciens, c’est des profs de Zumba. Mais Laurent Wauquiez, lui, est resté car il a senti que c’était son moment. Moment qu’il attendait depuis longtemps car je rappelle que tout jeune militant déjà, il se teignait les cheveux en gris pour avoir l’air plus expérimenté. Il voulait aussi mettre des lunettes histoire d’avoir l’air plus intelligent et puis il s’est dit que c’était pas son cœur de cible.

Pour plaire aux personnes âgées, il paraîtrait même mais ça reste à confirmer, qu’il porte des bas de contention histoire de mieux les comprendre. Si Laurent Wauquiez avait fait carrière à gauche, Il serait aujourd’hui en train de faire la toupie sur la tête en écoutant du Orelsan devant une assiette de tofu équitable. Pour parachever son look, il a opté pour une parka rouge immédiatement reconnaissable.  Du coup, en meeting, Laurent Wauquiez on dirait un père Noël débutant en contrat d’apprentissage ou un livreur Pizza Hut.

Mais attention. Même si il a le look d’ Anne Roumanoff avec un pénis, niveau texte, on est plus proche d’Eric Zemmour. Marine Le Pen, à côté de Laurent Wauquiez, c’est une militante France terre d’asile. Lui, il est pas pour la préférence nationale, il est pour la préférence régionale. T’es breton et tu veux bosser dans la région Rhones Alpes, il te faut un visa.

À la tête de sa région, il a fait baisser les subventions destinées à l’écologie et au droit des femmes,  au profit de l’enseignement privé catholique et les chasseurs. Franchement si quelqu’un en France a un projet de chasse à cour où on remplacerait les sangliers par des écolos, la région Rhône-Alpes peut le financer. En attendant, son grand oral télévisuel, ça se passera le 25 janvier sur France 2.  ET ce sera sans moi parce que je crois que Léa va me refiler sa gastro.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.