Cette semaine, je voudrais vous parler de masculinité. La masculinité, ce sont ces 15 centimètres de peau en plus, 25 chez les vantards qui font qu’un homme est payé 30% de plus qu’une femme ! Le cours du prépuce reste extrêmement élevé en Occident !

Petit moment de nostalgie, hormis Leila et … Daniel vous vous souvenez tous des pubs Gillette « la perfection au masculin » où on voyait plein de mannequins le torse nu et glabre, être très fiers d’eux devant le miroir parce que le rasoir avait réussi à faire disparaître la barbe qu’ils avaient pas !

De manière générale, dans la publicité, les rasoirs sont aussi efficace sur les imberbes que les yaourts 0% le sont sur les maigres !

Le jour où Sebastien Chabal fera de la pub pour les rasoirs à la place de Cristiano Ronaldo, j’y croirais un peu plus !

Généralement, le mannequin terminait en se caressant les joues prêt à se livrer à du sexe oral avec lui même ! Le plan d’après, tu le voyais en costard-cravate, dans une réunion d’entreprise où debout, il expliquait à des gens moins bien rasés, donc moins riches, pourquoi c’est lui qui avait le droit de montrer des camemberts de couleur sur un fichier PowerPoint !

Tu les voyais soit ensuite au volant d’une grosse voiture diesel flambant neuve... Le genre de voiture qui fait des doigts d’honneur à l’environnement… Et un cadran de vitesse qui marquait pas des kilomètres/h mais le nombre d’espèces que tu fais disparaître à chaque accélération ! 

Sur le siège passager, il y avait toujours une femme... un mannequin suédois qui tentait vainement de faire croire aux spectateurs qu’elle était son épouse, tout en se disant intérieurement qu’elle avait quand même Bac +7 et qu’elle mériterait mieux ! 

C’était les années 80 !

L’époque des pubs : « Il a la voiture, il aura la femme ! »

J’ai toujours pas le permis... donc autant vous dire que j’ai le poignet musclé...

C’était l’époque où le poil était mal vu !  

Aujourd’hui, avec les hipsters et les djihadistes, l’entreprise Gillette galère pour ses pubs !

Maintenant que les hommes se rasent le cul et plus la barbe, tu peux plus faire les mêmes pubs sur le même canevas... Ou alors pas aux mêmes heures.

Donc Gillette s’est dit qu’il était temps de parler du fond et plus de la forme, et de montrer de la masculinité positive !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.