Le vendredi, c'est Frédérick Sigrist : " Les réformes de l’éducation nationale c’est un peu comme le Beaujolais nouveau. On n’y a le droit tous les ans, ce n’est pas très bon et ça saoule tout le monde.

Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
(Ré)écouter La drôle d’humeur de Frédérick Sigrist
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.