Frédérick Sigrist prévient ce matin Max Boublil qu'attention, l'émission ne saura pas sous le signe de l'humour grivois, mais plutôt sous celui du féminisme revendiqué...

Je dois avouer qu’initialement, non, je n’ai pas compris… Quand Jean-Baptiste Bussiere notre rédacteur en chef en fin de vie, et Delphine son AVS...m’ont dit qu’on allait recevoir Max Boublil, l’interprète du tube inoubliable « Tu vas prendre! », chanson annonciatrice d’un rapport charnel épuisant susceptible de déranger les voisins...le tout dans une émission présentée par Leïla Kaddour, la Louise Michel de France Télévisions!

J’eus un moment de doute semblable à celui du spectateur qui découvrirait en allumant sa télé Bernard Pivot en train de mettre des nouilles dans le slip de Mathieu Delormeau sous les gloussements forcés de Cyril Hanouna…

Je ne pense pas vous faire insulte Monsieur Boublil en disant que vous n’avez sûrement pas écrit cette chanson en ayant les auditeurs d’Inter pour cœur de cible! Rappelons que vous êtes issu d’une génération qui assoie son succès en nombre de vue, tandis que la radio mesure son audience en nombre de vieux.

Néanmoins alors que je me félicitais intérieurement de cette ouverture d’esprit nouvellement acquise au sein de la Maison ronde, Daniel Morin, qui est un peu pour nous chroniqueur, le père Fourras de la station. Le père Fourreur dirait Albert Algoud avec sa faconde rabelaisienne!

Vint à me dire: « Penses-tu! Boublil vient nous voir avec Vanessa Guide pour un film sur une équipe de foot féminine qui a dû se battre pour avoir le droit de jouer, en 1969, dans une France mysogine, dominé par des hommes qui fument des barreaux de chaises dans des bureaux qui puent le tabac froid et la testostérone! Il n’en fallait donc pas plus pour éveiller l’intérêt de notre suffragette préférée ! »

Donc je préfère vous prévenir Mr Boublil, vous pensiez sûrement faire la promotion d’un film fort réussi au demeurant dans une ambiance culturo-potache de bon aloi… Il n’en n’est rien, durant une heure et demie, nous allons surtout parler féminisme avec une animatrice ceinture noire troisième dan de militantisme genré!

S’il est vrai qu’habituellement, en lieu et place de Leïla, vous auriez trouvé en Nagui un bon client pour un humour grivois, aujourd’hui, je ne saurais que trop vous conseiller de garder le silence!

Répondez par oui ou par non, tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous!

...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.