Le film "Black Panther" a rassemblé 6 nominations aux Oscars et il en a rapporté 3, un film qui présente un super-héro noir charismatique, indépendant et respectueux des femmes, une inspiration de longue date pour Frédérick....

Les Oscars c’est comme les Césars, mais avec des films que les gens ont vus !

Une cérémonie qui s’est faite sans présentateur suite à la défection de l’humoriste Kevin Hart qui s’est fait épingler pour ses propos homophobes ! L’académie des Oscars a cherché quelqu’un de drôle qui n’ait pas de déclarations racistes, misogynes ou grossophobes sur son compte Twitter… Résultat des courses… Personne n’a présenté les Oscars !

Gad Elmaleh avait été pressenti mais ils ont découverts qu’il avait piqué les vannes homophobes de quelqu’un d’autre…

Une autre polémique avait entouré cette cérémonie des Oscars, la présence du film Black Panther dans la catégorie meilleur film. Pour certains professionnels et une partie du public, la nomination de ce film était plus politique qu’artistique et soulignait que le film avait surtout cartonné  auprès des minorités dites visibles… C’est comme ça qu’on appelle un noir quand on est politiquement correct … Un blanc c’est donc une majorité invisible ! Ce qui explique que souvent dans le RER, je m’assois sur des blancs… Quel maladroit je fais...

Black Panther je le rappelle, c’est ce super héros Marvel, roi du Wakanda, un pays africain imaginaire hyper sophistiqué, caché du reste du monde et qui par conséquent n’aurait jamais été colonisé.

Moi je le cache pas, je fais partie des fans du film ! Quand je l’ai vu au cinéma, j’étais excité comme un CRS au salon de la matraque ! Déjà je suis fan du perso depuis tout petit, et surtout c’est un personnage qui est roi et super héros !

Imaginer le roi Philippe, le roi des Belges, qui sortirait la nuit en justaucorps latex… Bon c’est pas un bon exemple mais dans Black Panther, n’empêche ça fait classe !

Black Panther ça a été un phénomène de société partout sur la planète. Pour une fois, dans une superproduction américaine, t’avais un habitant du continent africain qu’on montrait pas pieds nus ! 

 Avec des mouches autour des yeux, comme dans les publicités d’Action contre la faim ! Un film dans lequel on te montre qu’en Afrique, non seulement il y a des villes, mais aussi plusieurs ethnies qui ne parlent pas forcément la même langue ! Ça a l’air de rien dit comme ça ! Mais quand pour toi l’Afrique ça se limite à Kirikou et Karaba la sorcière, ça fait un choc !

Mieux y a même des personnages féminins hyper charismatiques et indépendantes qui n’ont pas besoin d’un homme pour se démerder !

Non seulement des femmes qui n’ont pas besoin d’hommes, mais des noirs qui n’ont pas besoin de blancs ! Ils sont devenus dingues à Hollywood.

Parce que vous savez dans le cinéma hollywoodien, il y’a souvent ce syndrome Danse avec les loups ! Tu le retrouves dans plein de films ! Le Dernier samouraï ; Avatar… Ces films où un occidental découvre un pays et une culture qu’il ne connaît pas, en 15 jours il en fait le tour et ensuite il explique aux indigènes qui se font coloniser depuis 10 ans qu’il faut se sortir les doigts du cul et résister à l’envahisseur !

Bon bah Black Panther pour le coup, c’était pas ça !

Tout d’un coup, c’était swag d’être noir ! Tu voyais des sportifs faire le signe de ralliement du Wakanda  avant les matchs ! Venus Williams la tenniswoman a même fait faire une tenue inspirée de Black Panther ! T’avais même des petits enfants blancs dans les cours de récré qui se battaient pour être Black Panther ! 

Les seules fois où on voit des blancs se battre pour devenir noir, c’est dans la chirurgie esthétique du phallus ou en sélection de l’équipe de France mais sinon, ça arrive rarement !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Contact
Thèmes associés
(Ré)écouter La drôle d’humeur de Frédérick Sigrist
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.