Ce matin, Fred nous parle à sa manière du port du voile religieux...

J’aimerais revenir sur le terrible incendie de l’usine Lubrizol à Rouen... je sais que le sujet a déjà été traité autour de cette table, mais mal ! Très mal... 

Il me semble qu’on a occulté la question centrale que ce drame a posé : faut-il continuer de construire des villes autour des musulmans ?

Oui je sais, ça n’a rien à voir mais j’ai vu comment ailleurs on traite les informations aujourd’hui, je m’aligne ! Et finalement C News c’est sale au début, crade au milieu et pourri à la fin... mais on ne sait pas de quoi demain est fait.

Franchement c’est dingue ces musulmans qui systématiquement attendent qu’on débatte des retraites pour remettre leurs voiles ! 

Je trouve ça d’un mesquin... On dirait que ça vous gêne qu’on parle de minimum vieillesse, de retraites à points et du talent d’animateur de Samuel Etienne !

Alors pour remettre dans le contexte tout est parti de cette maman, accompagnatrice de sortie scolaire qui portait son voile... Et là j’avoue je ne vous comprends pas amis musulmans... Vous ne buvez pas d’alcool, vous ne mangez pas de charcuterie, vous êtes les premières victimes du terrorisme mondial, pourquoi vous vous infligez en plus les sorties scolaires ? Vous n’êtes pas sur terre que pour souffrir...

Moi ma femme m’inscrit tout le temps aux sorties scolaires... sans me demander ! Elle inscrit mon fils comme participant et moi comme accompagnateur ! Ma femme elle sous traite sa bonne volonté. Le 23 novembre prochain, je dois accompagner toute la classe de mon grand à la piscine ! Bon ben, ça fait 2 semaines que je vais le chercher voilé à la sortie de l’école, je me suis dit avec un peu de chance, ils vont m’interdire d’y aller...

La maîtresse m’a dit : « Ça marche qu’avec les femmes Mr Sigrist ! »

La prochaine fois je ferai le coup du micro pénis, on verra si c’est plus pris en compte….

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Contact
Thèmes associés
(Ré)écouter La drôle d’humeur de Frédérick Sigrist
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.