Aujourd'hui c'est la rentrée, et Gérémy Crédeville s'est procuré une liste de fournitures scolaires pour un élève de CP : décryptage...

Alors attention je vais faire une chronique sur un thème original aujourd’hui : la rentrée. « Oh mon Dieu mais cet homme est fou de lancer un tel pavé dans la marre ! » C’est le nouveau France Inter on fait du buzz, Nicolas Hulot démissionne en direct, Constance termine une chronique seins nus et moi le jour de la rentrée je parle de la rentrée. C’est mon côté Edwy Plenel.

Attention quand je parle de la rentrée je vous parle de la vraie rentrée hein pas le truc catastrophique que vous avez eu à l’antenne la semaine dernière. J’avais bien dit que c’était trop tôt y’avait 6 personnes dans le public dont 2 techniciens. Techniciens qui géraient les nouvelles caméras car oui maintenant on filme la radio. Moi j’appelle ça une télé. Si ça continue comme ça en 2025 on aura le son, les images et l’odeur. Et comme le dit mon grand père « Nagui il a beau avoir de belles chaussures, il sent des pieds pareil ».

Revenons-en à l’évènement du jour : la rentrée scolaire. On le sait tous, pour les enfants la rentrée c’est important, pour les parents la rentrée c’est du passé et pour les étudiants faut bien viser.

Je me suis procuré une liste de fourniture scolaire auprès de Titouan, élève en CP. Avouez que c’est assez cocasse de mettre « pro-curé » et « élève de CP » dans la même phrase. Moi personnellement je n’ai aucune attirance particulière pour les enfants je suis athée. Mais je viens du Nord, aaaah dilemme.

Voici ce que le professeur des écoles de Titouan demande et vous allez voir que travailler 24h/semaine avec 30 enfants pour 1600 balles/mois ça abîme le cerveau. C’est à se demander si Morin n’a pas été instit.

Alors sur cette liste il est noté que Titouan doit amener le 1er jour des stylos à bille : 4 bleus, 1 rouge, 1 vert. C’est quand même vachement discriminant pour les stylos noirs ! Quel message veut donc faire passer l’enseignant? 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.