L’été approche, il est temps de préparer son « summer body »... ou pas !

Aujourd’hui j’ai décidé de parler d’un truc qui est aussi étranger aux gens autour de cette table que l’hygiène et le risque de burn-out : le sport.

Alors il ne faut pas confondre sport et spore, l’un est un ensemble de pratiques d’exercices destinés à améliorer ses capacités physiques, l’autre c’est du sperme de champignon.

C’est pourquoi quand un ami vous dit « le sport j’en ai plein le cul », demandez-lui de vous l’écrire. Vous serez fixé sur sa pratique.

Après s’il a une forte odeur de truffe quand il vous le dit ne perdez pas de temps à lui demandé de vous l’écrire, c’est surement qu’il aime courir nu dans la foret en se frottant à des cêpes. D’ailleurs vous ferez attention Nagui, il vous reste un peu de mousse sur la joue.

Le sport donc, qui n’est pas vraiment un sujet flou pour tout le monde puisque, je vous le rappelle, Daniel Morin était prof de Yoga au Club Med.

À une époque où, en France, il nous manquait l’Alsace et la Lorraine.

Depuis on les a récupérés et la France, comme Daniel, a changé de forme.

L’été approche et qui dit été dit « Summer body ». « Summer Body » traduisez par « été corps ». Oui ça veut rien dire quoi.

Bon qui dit été dit aussi pétanque pastis barbecue tromperies derrière la dune et sable dans la raie. 

Et c’est justement pour ça qu’il faut un « summer body ». Pour avoir un corps bien sculpté en juillet prêt à être bien dégueulasse en septembre.

Pour être prêt cet été, c’est maintenant qu’il faut faire du sport, parce que la plupart d’entre nous on s’y met mi-juin et puis on dit « ah ben merde je comprends pas j’ai fais 20 squats et 12 abdos ça marche pas ».

La suite à écouter et à retrouver en vidéo…

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.