Gérémy Crédevile décrit la saison qui est à nos portes. Et contrairement aux apparences, il s'agit bien de l'été.

Salut les gens distingués et salut Nagui ! Aujourd’hui, nous sommes le 7 juin et oh horreur c’est la saint Gilbert ! Non pas du tout, enfin si, c’est la saint Gilbert mais ce n’est pas horrible de s’appeler Gilbert. Enfin ce n’est pas horrible à partir du moment où tu as l’âge de t’appeler Gilbert. Si t’as 8 ans et que tu t’appelles Gilbert, fais un procès à tes parents.

Gilbert à 8 ans c’est sympa… quand t’es un poisson rouge. Si, 8 ans pour un poisson rouge, c’est sympa. Mais pour un être humain non muni de branchies, ce n’est pas top. De nos jours, aucun Gilbert n’est en âge de porter des couches, ah ben si remarque. Et des pas propres.

J’étais donc sur le point de dire avant que ma « digrissevite » ne se manifeste. Nous sommes à deux semaines de l’été, soit 15 jours puisqu’une semaine fait 7 jours et que 2 fois 7 = 15 selon les gens qui comptent les jours. Tu me diras, c’est peut-être les mêmes qui comptent les centimètres de leurs phallus. Faluches ! Je voulais dire faluche, c’est le truc qu’on prend à deux mains et qu’on met dans la bouche. Ah ben non, c’était bien phallus me précise Leïla.

Bref, si vous regardez votre calendrier, vous y verrez peut-être des chatons, surtout si vous vous appelez Gilbert. Ou des femmes en maillots de bains échancrés si on vous surnomme Gilou. Mais vous verrez surtout que l’été arrive, summer is coming comme diraient les fans de game of thrones qui se seraient gourés de saison.

L’été est à nos portes. Alors à la couleur du ciel, je sais qu’on dirait qu’on est en juvembre.

On fait de l’aquapétanque et les moustiques sont en pull. Et c’est un fléau ! Moi hier soir, j’ai entendu le moustique éternuer. Je vous jure ça a fait zzzzzzzz ‘tchu. Il s’en foutait de me piquer, il voulait juste un peu de couette. Il ne faisait pas bzzzz il faisait euh… glaglabzzz. Je l’entendais me supplier « ZZZZai froiiiid, zzzzze me les pèle ». Moi je pense que les moustiques ont peur du noir, parce que dès que t’éteins ils se mettent à gueuler zzzzzz. Et t’es obligé de les tuer pour être tranquille. J’aime bien les animaux mais j’aime bien dormir aussi. Et tuer parfois je ne suis pas contre, je viens quand même du Nord de la France. Alors je vois bien les associations de défense des animaux écrire à France Inter « vous allez trop loin ! Après les lévriers, les moustiques ! ». Animauphobes ! Islamo-gauchistes ! Et misogynes ! Parce que c’est les femelles moustiques qui piquent. Alors qu’en général qu’est ce qui pique ? C’est la barbe de 3 jours de Gilbert.

...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.