Pour Gérémy cette "guerre" est la plus facile du monde... "Heureusement ça n’est pas une vraie guerre. S’il y avait une troisième guerre mondiale, on serait des merdes !"

Ça y est je me suis fait au décalage entre le son et vos rires. En fait faut faire comme avec les gens qui ont un strabisme tu fais semblant de rien remarquer. 

Moi j’adore les décalages au JT avec les correspondants qui sont au bout du monde. Le présentateur a fini sa phrase, et eux pendant 10 secondes ils ont un doigt dans l’oreille.

Les démarrages avec les correspondants c’est comme les pulls de Nagui, c’est souvent de la merde. 

« On retrouve sur place notre envoyé spécial au Pérou Patrick Flipon alors Patrick, pouvez-vous nous donner la situation actuelle dans les hôpitaux péruviens ?

-   …

-   Patrick ?

-   Oui Jean-Pierre ici à Lima vous vous doutez bien que... Oui ?

-    Non allez-y Patrick.

-    Je disais, vous vous doutez bien que... ahaha oui j’y vais ! »

Ça fait 70 ans que le JT existe et ils savent toujours pas démarrer une interview correctement avec les envoyés spéciaux ! 

Au bout de 70 ans normalement tu maîtrises ! Michel 70 ans d’expérience en boulangerie :

« Mais il est dégueulasse ton pain !

- C’est un pain spécial ! »

Au moins Leïla quand elle présente le JT elle a pas de décalage puisqu’à 13h ou 20h elle est toujours à 3g, jamais moins.

N’empêche quand j’y repense depuis mon arrivée dans la bande vos rires ont toujours été un peu décalés, plusieurs fois j’ai fait mes chroniques dans le silence et j’ai reçu vos rires 30 minutes après quand Pastureau parlait. C’était gênant pour lui…

Mais le plus gros décalage en ce moment c’est de devoir raconter des conneries alors que je le rappelle nous sommes en guerre.

Heureusement ça n’est pas une vraie guerre. S’il y avait une troisième guerre mondiale, on serait des merdes ! 

Parce que là c’est la guerre la plus facile du monde. Tu dis pas bonjour, tu évites les interactions sociales. En gros t’as la vie de Daniel Morin sauf que tu te laves les mains.

T’as juste à rester chez toi et nous les Français on n’y arrive pas ! « Ah c’est trop dur ! Putain en 14 les poilus ils étaient dehors dans les tranchées »

Ah ben en 2020 on les a aussi nos poilues, les esthéticiennes sont fermées.

Elle est franchement particulière cette guerre ! T’as vu les directives de l’état major ? « Restez à couverts ! Sauf si vous avez un papier avec la bonne case cochée dedans. Là vous pourrez vous promener. Mais pas trop loin hein ! »

« Le port du masque pour les civils est déconseillé tant qu’on n’en a pas, il sera obligatoire dès qu’on en aura. En attendant, utilisez des soutiens gorges, je répète, utilisez des soutiens gorges ! »

Dans cette guerre, les pompiers ou le personnel soignant c’est les nouveaux juifs, avec dans certains immeubles des inscriptions sur les murs « vous n’êtes pas les bienvenus ici ». Avec une faute à « vous »…

C’est la guerre les gars ! On le dit tous les soirs y a des gens en première ligne, sauf que là c’est des caissières.

Et comme d’habitude en temps de guerre c’est les allemands les mieux organisés.

En revanche pour les deux premières guerres mondiales on a été sauvés par nos alliés, là vu la gueule des généraux britanniques et américains je pense pas trop qu’il faille compter là dessus.

En tout cas la guerre c’est douloureux, faut faire des efforts, c’est pénible, on sait quand ça commence mais jamais quand ça se termine, comme mes chroniques finalement.

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.