Ah merde pardon au lieu de dire le texte de ma chronique j’ai dit le sous-texte. Cela dit, ça irait plus vite parfois si on disait le sous-texte direct plutôt que le texte.

Genre : Wahou Nagui vous êtes super, oh la la mais quel talent, vous êtes un patron formidable ! Non ! Sous texte : donne-moi de l’argent.

Bref, salut la bande et puis surtout bonjour Ludivine et Virginie. Épousez-moi ! 

Je fais quand même le métier le plus cool du monde, non? Parce que là je suis payé pour dire bonjour Ludivine et bonjour Virginie.

C’est à dire qu’il y a une personne qui m’a dit au téléphone « Gérémy, tu vas être assis à la même table que Ludivine et Virginie pendant 1h30, et en échange, on va te donner de l’argent »

C’est pas la définition du Paradis ça?

Parce que c’est pas n’importe quelle Ludivine et Virginie ! Ludivine et Virginie ça fait nom de sitcom Jonathan et Jennifer, Arnold et Willy, Ludivine et Virginie.

Non là c’est Ludivine Sagnier et Virginie Ledoyen parce que si c’était Ludivine Grognard et Virginie Lamberet qui étaient avec moi à l’école Yves Duteil à Roubaix j’aurais beaucoup moins de pression.

Donc j’en profite à nouveau, bonjour Ludivine, bonjour Virginie excusez-moi je savoure.

Si vous voulez un café ou une viennoiserie dites-le moi je me ferai un plaisir d’envoyer un assistant.

Quand j’ai su que j’allais enfin vous rencontrer aujourd’hui, j’ai été fou de joie ! Puis la joie a laissé place à la peur, l’angoisse et à des tas de petits symptômes que d’aucuns qualifieraient de gastro-entérite.

La suite à écouter à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.