Une semaine de vacances avec des enfants est-ce vraiment des vacances ? Gérémy pose la question...

La semaine dernière j’étais en vacances avec deux couples d’amis et des... des… ah comment on appelle ça déjà ? Mais si, des connards qui se lèvent à 6h30 même en vacances ? Ah oui ! Des enfants !

Alors, vacances avec des enfants, oxymore. Oxymore ça fait référence à deux termes qui s’opposent genre obscure clarté et repas vegan.

En fait, partir en vacances avec des enfants c’est comme aller à Budapest avec ta femme : tu sais que tu pourras pas en profiter complètement.

Parce qu’il faut savoir que les vacances, les enfants ils s’en foutent, c’est pas parce que t’es dans un endroit paradisiaque qu’ils vont moins te faire chier. C’est même possible que ça soit l’inverse. D’ailleurs, j’ai découvert que le mot « dent » était synonyme de chier. Exemple : « en ce moment, Léo fait ses dents » ET en plus ça donne le cul rouge d’où le synonyme.

Moi j’ai qu’un enfant, ça va, mais y a des couples qui viennent avec 3. 

Alors qu’ils sont que deux dans le couple ! 

Vous comprenez le souci mathématique ?

Quand le papa est déjà occupé à faire manger le 1er gamin et la maman à changer le 2e, et ben le 3e, forcément, il est pour ta gueule, même si t’as rien demandé ! 

Si je voulais me retrouver avec des enfants qui sont pas les miens dans les bras, je serais devenu sage-femme. Ou Michael Jackson.

Pour le bien-être de tous, il faudrait appliquer les mêmes règles pour les enfants en vacances que pour les bagages en avion : c’est un seul par personne, sinon tu paies un supplément.

Quand t’es en vacances avec des potes et leurs gamins, y en a toujours un qui vomit tout le temps. Nous c’est Alex. C’est pas un enfant hein, c’est un papa qui boit pour oublier qu’il a un môme.

Parce que le soir quand les gamins étaient couchés on essayait de se bourrer la gueule mais au final y a rien de plus saoulant qu’un enfant.

Et puis de toutes façons les soirées c’était vite fait, à 22h30 après le dîner ça donnait ça. On fait un jeu ? Une belotte ? Un time’s up ? On va se coucher ? Oh ouaiiis.

Y a des gosses ils mettent trois heures à s’endormir et le lendemain ils se lèvent en 1er et réveillent toute la baraque ça te fait regretter que la piscine soit aux normes de sécurité. 

“Les gars, le robot qui nettoie la piscine il a un t-shirt Pyjamasque et il chausse du 27 ? Nan ? Alors bonne nouvelle, on va pouvoir faire la grasse mat’ demain !”.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.