Gérémy a décidé de réagir de façon radicale à sa mésaventure de la semaine dernière...

Je suis super content de revenir après cette semaine de vacances. Si j’étais un épagneul je remuerai la queue. Mais je suis Lillois.

Non parce qu’il y a deux semaines j’étais colère, je vous jure, on aurait dit Mélenchon un jour normal.

Impossible de partager ma chronique radio parce qu’on n’avait pas d’images. Mais vous vous rendez compte ?! De la radio sans image ! On appelle ça de la… de la… de la radio !

Non mais c’est con, j’ai pas pu mettre ma chronique sur internet alors qu’elle était bonne ! Je vous jure ma chronique, c’était Shy’m !

C’est très frustrant de réussir quelque chose, et que personne ne le voie. Presque autant que de rater quelque quelque chose, et que tout le monde le voie, je suis bien placé pour en parler, je suis là tous les lundis.

Ah bah je peux vous dire que cette année les chroniques dont je suis fier se comptent sur les doigts d’une main. Et encore ! Une main de gilet jaune qui a eu la mauvaise idée de ramasser une grenade de désencerclement. Quand il porte plainte au commissariat, il dépose un moignon courant. Rien à voir mais quand j’étais petit je croyais qu’une main courante c’était la chose dans la famille Adams.

Bref, parfois j’ai l’impression que l’univers nous parle, et qu’il nous dit « Toi, j’ai envie de te faire chier ». 

Y a des jours comme ça où ça veut pas. 

C’est quand t’es en retard que t’as tous les feux rouges. C’est quand t’as repris deux fois du chili con carne que la personne qui en a repris trois fois est passée aux toilettes avant toi.

En plus depuis le début de l’année on avait eu aucun problème avec les vidéos. Aucun ! Alors je ne sais pas si c’est de la malchance ou juste du hasard cet incident technique, mais le résultat final est le même que pour l’anecdote du chili : j’en avais plein le cul.

Je vous le dis, et mes camarades seront d’accord avec moi, c’est très important que les vidéos de nos chroniques soient mises sur internet. 

C’est la seule solution pour que les gens puissent nous insulter sans avoir à se déplacer jusqu’à la maison de la radio.

Mais là, j’avais enfin la vidéo de la vengeance ! Et non rien. Silence radio, enfin non, noir vidéo. Ça me rappelle toutes les fois où je réussissais un truc et au moment où je voulais le montrer ça marchait pas. « regarde maman je sais faire l’équilibre ! Aaaaah merde !" « Tu ramasseras tes conneries abruti » 

Après je dis qu’elle était bonne… Ma chronique hein je ne parle plus de ma mère. Je dis qu’elle était bonne mais si je prends quelques extraits... on voit que ma langue prend des RTT en pleine chronique. C’est fou ça ! Y a 10 080 minutes par semaine, et sur les 10 080 minutes elle me fait faux bond durant les 3 minutes où j’ai le plus besoin d’elle. Enfin non y a d’autres 3 minutes durant lesquelles j’ai besoin d’elle mais on rentre dans l’intimité. Je dirais même dans l’intimité de ma femme.

Ma femme qui est orthophoniste au passage. Chaque semaine je lui rends hommage à ma manière. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo...

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.