Gérémy Crédeville a changé de nom, puis de métier... Une expérience qu'il a tenu à partager avec nous !

À cause de vous je me suis habitué aux applauses après l’annonce de mon prénom ! Et comme une mauvaise couture dans un slip c’est hyper gênant.

Parce que je m’auto-applaudis quand je me présente à de nouvelles personnes maintenant.

Bonjour, Gérémy Crédeville (Clap clap clap)!! D’ailleurs j’ai changé mon état civil en Gérémy Crédeville Clap Clap Clap. Du coup, à l’administration ils me détestent « Alors, déjà Gérémy avec un G c’était limite… Tu me diras on a validé le prénom Clitorine alors on n’est plus à ça près ! Mais là il y a 1 mois vous venez changer votre nom en Gérémy Crédeville France Inter, maintenant c’est Gérémy Crédeville Clapclapclap, non mais on est où là ?! »

-Euh, à l’administration

-C’est une question rhétorique ! Oh putain mais regardez-le, il comprend pas le mot rhétorique !! Qu’il est con ! Vous faites des sculptures de monument avec des allumettes ?! On l’a perdu !! Il a les yeux tellement vides qu’on voit le fond de son crâne ! Muriel viens voir ! 

-Quoi ?

-Beh y a l’autre con qu’est revenu !

-Daniel ?

-Non mais viens voir !

-J’peux pas.

-Pourquoi tu travailles ? Ahahahahahahah !

-Ahahahahah/ Ahahhaha /Ahahahah / Ahhahahah t’es con Patrick. »

J’ai donc changé de nom, de métier aussi, depuis samedi, à cause de Nagui. Joli poème. Dommage qu’Isabelle Huppert ne soit pas revenue pour entendre mes progrès, elle aussi m’aurait applaudi. Bisous Isa !

Je disais donc avant d’être interrompu par moi-même, j’ai changé de métier. Après un passage dans l’émission dont les règles sont dans le titre N’oubliez pas les paroles - Certains diront « mais il est tout le temps avec Nagui ils couchent ensemble ou quoi ?! » Même pas. Et c’est pas faute d’avoir essayé. Mais moi je lui réponds toujours écoute Nagui n’insiste pas j’ai dit non.

Samedi soir donc Nagui m’a tendu de façon équivoque son cylindre dur qu’on appelle micro.

Et là, je me découvre un nouveau talent. Encoooooore ?! Mais cet homme est-il humain ?! Je chante, et à l’instar de ma première pipe c’était hésitant mais pas désagréable. En une chanson je suis devenu une star de la variété française. Larusso quoi. Lablondo donc. Je sais que comme elle on m’oubliera.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.